FR4767

oratorio

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


L’oratorio est un genre musical qui représente, sans décor ni mise en scène, une action, à l’origine religieuse. Le récit est entrecoupé de pièces musicales qu’interprètent des solistes, des ensembles et des chœurs, accompagnés par un orchestre.

Annoncé dès le Moyen Âge par le drame sacré, l’oratorio naît en 1600 avec La Rappresentazione di anima e di corpo d’Emilio de Cavalieri. Il se confond quelque temps avec la cantate, de moindre ampleur, puis s’épanouit avec les compositeurs italiens, de Giacomo Carissimi (Jephté, Baltazar) à Antonio Vivaldi (Juditha triumphans). À la même époque, Marc Antoine Charpentier l’adapte en France sous le nom d’histoire sacrée.

Au 18e siècle, à la suite de Jean-Sébastien Bach (Passion selon saint Matthieu, Oratorio de Noël), le genre parvient au sommet en [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • L’oratorio : un genre sacré et profane
    L’oratorio, né dans un lieu de prière, se détacha peu à peu de ses origines jusqu’à devenir un genre mixte, tantôt sacré, tantôt profane.

Pour aller plus loin :

Articles liés

Charpentier, Marc Antoine

Marc Antoine Charpentier fut un compositeur français de la seconde moitié du 17e siècle. Rival de Jean-Baptiste Lully, il est surtout connu pour ses oratorios (genre musical dramatique chanté). Marc Antoine Charpentie...  Lire l’article

chœur

Le chœur désigne à la fois un ensemble de chanteurs (les choristes) et le genre musical qu'ils pratiquent. Les choristes chantent sous la direction d'un chef. Pour l'essentiel, ils sont regroupés en 4 registres différ...  Lire l’article

genre musical

En musique classique, on a l'habitude de classer par genre musical les œuvres qui présentent des caractères communs dans leur destination, leur texte, leur forme, etc. Par souci de simplification, on distingue les gen...  Lire l’article

Gounod, Charles

Charles Gounod fut un compositeur français du 19e siècle surtout connu pour ses opéras, en particulier Faust (1859).Charles-françois Gounod naît le 17 juin 1818, à Paris. Après un diplôme de philosophie, il étudie la ...  Lire l’article

Haendel, Georg Friedrich

George Friedrich Haendel fut un compositeur du 18e siècle, né en Allemagne mais naturalisé britannique. Haendel naît le 23 février 1685 à Halle, dans le nord de l'Allemagne. Outre la musique, il étudie le droit à l'un...  Lire l’article

La Création, musique de Joseph Haydn

La Création est un oratorio (œuvre musicale) de Joseph Haydn. Créée en 1798 à Vienne sous la direction du compositeur, elle connut alors un triomphe. Le livret est inspiré de la Genèse et du Paradis perdu de John Milt...  Lire l’article

Le Messie, musique de Georg Friedrich Haendel

Le Messie est un oratorio de Georg Friedrich Haendel, créé en 1742 à Dublin. L'oratorio est comparable à un ouvrage lyrique représenté au théâtre sans mise en scène ni décors. Les chœurs y tiennent un rôle essentiel. ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Peter Willi/  Bridgeman Images
Concert, Gerard ter Borch

Gerard ter Borch, Concert, vers 1657. Huile sur bois, 47 cm x 44 cm. Musée du Louvre, Paris. Deux jeunes filles donnent un petit concert dans un intérieur bourgeois : la première, debout, joue du luth théorbe, tandis que la seconde,...

Crédits : © Peter Willi/ Bridgeman Images

© Dragon Images/ Shutterstock 
Partition

Cette pianiste annote sa partition de musique à mesure qu'elle la déchiffre.

Crédits : © Dragon Images/ Shutterstock 

© Owen Franken/Corbis
Xylophone

Ces enfants apprennent la musique en jouant du xylophone.

Crédits : © Owen Franken/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
grands musiciens

Le compositeur Jean-Baptiste Lully, d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
musiciens de jazz

L'Américain Morton Joseph Ferdinand La Menthe, dit Jelly Roll Morton (1885 ou 1890-1941), pianiste de ragtime, fut parmi les premiers compositeurs et arrangeurs du jazz.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Georg Friedrich Haendel

Représentation allégorique de Georg Friedrich Haendel, vers 1735.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rinaldo, de Georg Friedrich Haendel

Rinaldo, de Georg Friedrich Haendel : acte II, aria d'Almirena « Lascia ch'io pianga » (extrait). Maria Sovinovna, soprano, Orchestre symphonique de Leningrad, direction Dimitri Protenikov (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en fa majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en fa majeur, de Georg Friedrich Haendel : premier mouvement, Allegro (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en sol majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en sol majeur, de Georg Friedrich Haendel : hornpipe (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel : premier mouvement, Allegro (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Jules César, de Georg Friedrich Haendel

Interprétation satirique d'une scène de Jules César en Égypte (1724), opéra de Georg Friedrich Haendel. À gauche, le castrat Senesino (César) ; au centre, la soprano Francesca Cuzzoni (Cléopâtre) ; à droite, la basse Gaetano...

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Giulio Cesare, de Georg Friedrich Haendel

Jules César en Égypte, de Georg Friedrich Haendel : acte II, aria de Cleopatra « V'adoro, pupille, saette d'amore » (extrait). Victoria de Los Angeles, soprano, London Symphony Orchestra, direction Adrian Boult (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rodelinda, de Georg Friedrich Haendel

Rodelinda, de Georg Friedrich Haendel : aria « Art thou troubled ? » (extrait). Kathleen Ferrier, contralto, Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Alcina, de Georg Friedrich Haendel

Alcina, de Georg Friedrich Haendel : ouverture (extrait). Orchestre de chambre de Cologne, direction Ferdinand Leitner (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Israël en Égypte, de Georg Friedrich Haendel

Israël en Égypte, de Georg Friedrich Haendel : partie no 1 Exodus « He Smote all the First-Born of Egypt » (extrait). Chœurs de chambre et Orchestre symphonique de Berlin, direction Helmut Koch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Judas Maccabaeus, de Georg Friedrich Haendel

Judas Maccabaeus, de Georg Friedrich Haendel : acte III, aria de l'Israélite « Father of Heaven » (extrait). Kathleen Ferrier, contralto, London Symphony Orchestra, direction Adrian Boult (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Musique pour les feux d’artifice royaux, de Georg Friedrich Haendel

Musique pour les feux d'artifice royaux, de Georg Friedrich Haendel : ouverture (extrait). Ensemble d'instruments à vent de l'Orchestre philharmonique de Berlin, direction Fritz Lehmann (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Library of Congress, Washington, D.C.; Detroit Publishing Company
Joseph Haydn

Le compositeur autrichien Joseph Haydn est considéré comme le père de 2 genres de musique instrumentale : le quatuor et la symphonie.

Crédits : © Library of Congress, Washington, D.C.; Detroit Publishing Company

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 49, « La Passion», en fa mineur, de Joseph Haydn

Symphonie no 49, « La Passion», en fa mineur, de Joseph Haydn : extrait du premier mouvement (adagio). London Mozart Players, direction Harry Blech (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 47, « Palindrome », en sol majeur, de Joseph Haydn 

Symphonie no 47, « Palindrome », en sol majeur, de Joseph Haydn : extrait du premier mouvement (allegro). Orchestre de chambre de Vienne, direction Franz Litschauer (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 82 « L’Ours », en ut majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 82 « L'Ours », en ut majeur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement, finale (vivace assai). Orchestre de Philadelphie, direction Eugene Ormandy (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 83, « La Poule », en sol mineur, de Joseph Haydn

Symphonie no 83, « La Poule », en sol mineur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement, finale (vivace). Orchestre de chambre Hewitt, direction Maurice Hewitt (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix, de Joseph Haydn

Les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix, de Joseph Haydn : extrait de l'introduction (maestoso). Quatuor Amadeus (Norbert Brainin, premier violon, Siegmund Nissel, second violon, Peter Schidlof, alto, Martin Lovett, violoncelle)...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 92, « Oxford », en sol majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 92, « Oxford », en sol majeur, de Joseph Haydn : extrait du premier mouvement (allegro). Orchestre symphonique de Boston, direction Serge Koussevitzky (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Concerto pour violoncelle, en ré majeur, de Joseph Haydn

Deuxième Concerto pour violoncelle, en ré majeur, de Joseph Haydn : extrait du premier mouvement (allegro moderato). Pierre Fournier, violoncelle, Orchestre de chambre de Stuttgart, direction Karl Münchinger (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 94, « La Surprise », en sol majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 94, « La Surprise », en sol majeur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement (andante). Royal Philharmonic Orchestra, direction Thomas Beecham (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 96, « Le Miracle », en ré majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 96, « Le Miracle », en ré majeur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement, finale (vivace assai). Royal Philharmonic Orchestra, direction Thomas Beecham (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 100, « Militaire », en sol majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 100, « Militaire », en sol majeur, de Joseph Haydn : extrait du deuxième mouvement (allegretto). Orchestre de Philadelphie, direction Eugene Ormandy (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 101, « L’Horloge », en ré majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 101, « L'Horloge », en ré majeur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement (andante). Royal Philharmonic Orchestra, direction Thomas Beecham (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 103, « Roulement de timbales », en mi bémol majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 103, « Roulement de timbales », en mi bémol majeur, de Joseph Haydn : extrait du deuxième mouvement (allegro con spirito). Royal Philharmonic Orchestra, direction Thomas Beecham (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Lobkowitz », en sol majeur, de Joseph Haydn

Quatuor à cordes « Lobkowitz », en fa majeur, de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement (andante). Quatuor Pro Arte (Alphonse Onnou, premier violon, Laurent Halleux, second violon, Germain Prévost, alto, Robert Maas,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Saisons, de Joseph Haydn

Les Saisons, de Joseph Haydn : Le Printemps, extrait du chœur des paysans et paysannes Komm, holder Lenz ! Chœur de la cathédrale Sainte-Hedwige, Orchestre symphonique R.I.A.S. de Berlin, direction Ferenc Fricsay...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Saisons, de Joseph Haydn

Les Saisons, de Joseph Haydn : L'Hiver, extrait du chœur Knure, schnurre, Rädchen schnurre ! Chœur de la cathédrale Sainte-Hedwige, Orchestre symphonique R.I.A.S. de Berlin, direction Ferenc Fricsay (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© M. Olga / Shutterstock
Chœur

Le chef de chœur regroupe en général les chanteurs selon leur registre : soprano, alto, ténor et basse.

Crédits : © M. Olga / Shutterstock

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Orfeo, de Claudio Monteverdi

Orfeo de Claudio Monteverdi : acte I, extrait du chœur des Nymphes et des Bergers Lasciate i monti. Orchestre de chambre de Berlin et chœurs de la Radio de Berlin, direction Helmut Koch (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Création, de Joseph Haydn

La Création, de Joseph Haydn : première partie, extrait du chœur Und eine neue Welt Entspringt auf Gottes Wort. Chœur de la cathédrale Sainte-Edwige, Orchestre philharmonique de Berlin, direction Igor Markevitch (enregistré...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Freischütz, de Carl Maria von Weber

Le Freischütz, de Carl Maria von Weber : extrait du chœur des chasseurs « Was gleicht wohl auf Erden dem Jägervergnügen ? », acte III. Chœur et Orchestre de l'Opéra de Dresde, direction Rudolf Kempe (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Grande Messe des morts, d’Hector Berlioz

Grande Messe des morts, d'Hector Berlioz : extrait du Requiem. Orchestre de l'Opéra de Paris, direction Hermann Scherchen (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Messe en ut mineur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Messe en ut mineur, de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait de l'Hosanna in excelsis. Orchestre symphonique et chœur de la Radio de Berlin, direction Helmut Koch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner

Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner : extrait du chœur des Fileuses « Summ und brumm, du gutes Rädchen », acte II. Chœur de chambre de la R.I.A.S., Orchestre symphonique R.I.A.S. de Berlin, direction Ferenc Fricsay (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rhapsodie pour voix d’alto, chœur d’hommes et orchestre, de Johannes Brahms

Extrait de Rhapsodie pour voix d'alto, chœur d'hommes et orchestre, de Johannes Brahms. Kathleen Ferrier, contralto, Orchestre philharmonique de Londres, direction Clemens Krauss (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rigoletto, de Giuseppe Verdi

Rigoletto, de Giuseppe Verdi : extrait du chœur des Courtisans Scorrendo uniti remota via, acte II, scène 2. Chœurs et Orchestre de la Scala de Milan, direction Tullio Serafin (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach

Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach : extrait du chœur final « Mein Jesu, gute Nacht ! ». Orchestre et Chœur de chambre de l'Académie de Vienne, direction Ferdinand Grossmann (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Requiem, de Franz Liszt

Requiem, de Franz Liszt : extrait de Libera me. The Mormon Tabernacle Choir of Salt Lake City, direction J. Spencer Cornwall (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Photos.com/ Jupiterimages
Jean-Sébastien Bach

Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach écrivit environ 300 cantates sacrées.

Crédits : © Photos.com/ Jupiterimages

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Messe Notre-Dame, de Guillaume de Machaut

Messe Notre-Dame, de Guillaume de Machaut : extrait du sanctus. Ensemble Roger Blanchard (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Messie, de Georg Friedrich Haendel

Le Messie de Georg Friedrich Haendel : deuxième partie, chœur final « Hallelujah : for the Lord God Omnipotent Reigneth » (extrait). Chœurs et Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Suite pour violoncelle seul, en ut majeur, de Jean-Sébastien Bach

Troisième Suite pour violoncelle seul, en ut majeur, de Jean-Sébastien Bach : extrait de l'allemande. Pablo Casals, violoncelle (enregistré en 1939).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Quatre Saisons, d’Antonio Vivaldi

Les Quatre Saisons, d'Antonio Vivaldi : extrait du premier mouvement du concerto pour violon L'Estate (« L'Été »), en sol mineur. Philharmonia Orchestra, direction Carlo Maria Giulini (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano numéro 14 « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven.

Sonate pour piano « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (adagio sostenuto). Yves Nat, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Erdödy », en ré mineur, « Les Quintes », de Joseph Haydn

Quatuor à cordes « Erdödy », en ré mineur, « Les Quintes », de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement, menuetto (allegro ma non troppo) [« Menuet des Sorcières »]. Quatuor Végh (Sándor Végh, premier...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Erdödy », en ut majeur, « L’Empereur », de Josef Haydn

Quatuor à cordes « Erdödy », en ut majeur, « L'Empereur », de Josef Haydn : extrait du deuxième mouvement (poco adagio cantabile). Quatuor Pro Arte : Alphonse Onnou, premier violon ; Laurent Halleux, second violon...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Invitation à la valse, Rondeau brillant, pour piano, en ré bémol majeur, de Carl Maria von Weber

Invitation à la valse, Rondeau brillant, pour piano, en ré bémol majeur, de Carl Maria von Weber : extrait du thème principal. Alexandre Brailowski, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Truite, de Franz Schubert

Extrait du lied La Truite, de Franz Schubert. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Karl Hudez, piano (enregistré en 1948).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Nuits d’été, d’Hector Berlioz

Les Nuits d'été, d'Hector Berlioz : extrait de la mélodie Le Spectre de la rose. Suzanne Danco, soprano ; Orchestre symphonique de Cincinnati, direction Thor Johnson (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie, en ré majeur, de Ludwig van Beethoven

Deuxième Symphonie, en ré majeur, de Ludwig van Beethoven : extrait du troisième mouvement, Scherzo (allegro). San Francisco Symphony Orchestra, direction Pierre Monteux.

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Carmen, de Georges Bizet

Carmen, de Georges Bizet : extrait de la chanson bohémienne « Les tringles des sistres tintaient », acte II. Risë Stevens, soprano (Carmen) ; Robert Shaw Chorale, RCA Victor Symphony Orchestra, direction Fritz Reiner (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Préludes, de Franz Liszt

Extrait du poème symphonique Les Préludes, de Franz Liszt. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Johann Strauss fils

Johann Strauss fils fut le « roi de la valse » et le créateur de l'opérette viennoise.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Jack Vartoogian/ Getty Images
Placido Domingo

Le ténor espagnol Placido Domingo dans le rôle-titre d'Otello, opéra de Giuseppe Verdi. Lincoln Center, New York, 2002.

Crédits : © Jack Vartoogian/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Michel Fokine et Vera Fokina

Avec la troupe des Ballets russes, Michel Fokine et Vera Fokina dansent Schéhérazade (musique de Nicolas Rimski-Korsakov, chorégraphie de Michel Fokine, décors de Léon Bakst), en 1910.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

FR4767