FR4380

mélodie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Une mélodie est une succession de notes formant un chant. Elle apparaît comme une réalité musicale cohérente, avec un début et une conclusion, à l’image d’une phrase qui possède sa logique et son unité propres, même si elle est rattachée à un ensemble plus vaste. Elle est ainsi perçue comme une ligne se déroulant à l’horizontale, à l’inverse de l’accord (ensemble de sons produits simultanément), qui est pensé comme une réalité sonore verticale.

Mélodie et thème

La mélodie est donc reconnue comme un fragment monodique (chanté par une seule voix) ; son accompagnement (habillage harmonique, par des accords) n’intervient que dans un second temps. L’opinion selon laquelle le don musical est avant tout la capacité d’inventer des mélodies se vérifie très peu dans l’histoire. En effet, de [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • La mélodie : un jeu subtil d’intervalles et de durées
    La mélodie est une succession de sons qui ont entre eux des rapports d’intervalles et de durée. Telle est la définition la plus large et la plus indéterminée qui puisse en être donnée.

Pour aller plus loin :

Articles liés

musique

La musique est un ensemble organisé de sons. Toutes les cultures du monde en produisent, sous une forme ou une autre. La musique peut être simple : on peut se contenter de frapper un rythme sur un tambour ou de chante...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Peter Willi/  Bridgeman Images
Concert, Gerard ter Borch

Gerard ter Borch, Concert, vers 1657. Huile sur bois, 47 cm x 44 cm. Musée du Louvre, Paris. Deux jeunes filles donnent un petit concert dans un intérieur bourgeois : la première, debout, joue du luth théorbe, tandis que la seconde,...

Crédits : © Peter Willi/ Bridgeman Images

© Dragon Images/ Shutterstock 
Partition

Cette pianiste annote sa partition de musique à mesure qu'elle la déchiffre.

Crédits : © Dragon Images/ Shutterstock 

© Owen Franken/Corbis
Xylophone

Ces enfants apprennent la musique en jouant du xylophone.

Crédits : © Owen Franken/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
grands musiciens

Le compositeur Jean-Baptiste Lully, d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
musiciens de jazz

L'Américain Morton Joseph Ferdinand La Menthe, dit Jelly Roll Morton (1885 ou 1890-1941), pianiste de ragtime, fut parmi les premiers compositeurs et arrangeurs du jazz.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 3 sons

Accords de 3 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils sont constitués d'une tierce majeure (2 tons entre la première et la deuxième...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 4 sons

Accords de 4 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils ajoutent aux accords de 3 sons une septième diminuée (4 tons et demi entre la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 5 sons

Accords de 5 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils ajoutent aux accords de 4 sons une neuvième mineure (6 tons et demi entre la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Renversement de l'accord de 3 sons

Renversement de l'accord de 3 sons en do majeur. À l'état fondamental, l'accord de quinte (ou accord parfait majeur) est constitué des notes do, mi et sol. Dans le premier renversement (accord de sixte), il est...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notes de passage

La note de passage est une note étrangère à l'accord placée conjointement entre 2 notes différentes. Elle peut être ascendante ou descendante, diatonique (à distance d'un ton) ou chromatique (à distance d'un demi-ton). Ici, la première note...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Broderie

La broderie est une note étrangère à l'accord et qui succède conjointement à une note pour retourner ensuite à cette même note. La broderie peut être supérieure ou inférieure, à distance d'un ton ou d'un demi-ton. Ici, à la première...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Apports énergétiques

L'appoggiature est une petite note (inférieure ou supérieure à la note écrite) qui dure généralement la moitié de la note qu'elle précède. Elle est inférieure lorsqu'elle prépare la note écrite par au-dessous, supérieure lorsqu'elle la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Retard, musique

L'arrivée du mi dans la deuxième mesure est retardée au soprano (voix du haut). On dit alors que le fa de la deuxième mesure est le retard du mi.

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Modulation aux tons voisins

Modulation de do majeur à fa majeur. L'armure de ces tonalités voisines ne diffère que d'une altération : aucune en do majeur, une seule (si bémol) en fa majeur.

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Modulations aux tons éloignés

Modulation de do majeur à la bémol majeur, puis de do majeur à la majeur. L'armure de ces tonalités éloignées diffère de plus d'une altération : aucune en do majeur, 4 en la bémol...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences parfaites

La cadence parfaite a un effet conclusif. Elle se compose d'un accord de dominante (cinquième degré de la gamme), suivi d'un accord de tonique (premier degré), dont l'enchaînement s'effectue toujours à l'état fondamental (sans renversement)....

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences imparfaites

La cadence imparfaite se construit sur l'enchaînement de l'accord de dominante (cinquième degré de la gamme) à l'accord de tonique (premier degré), l'un des 2 accords se trouvant à l'état de renversement. Généralement, l'emploi du premier...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences rompues

La cadence rompue (ou évitée) se construit sur l'enchaînement de l'accord de dominante (cinquième degré de la gamme) à un accord autre que celui de tonique (premier degré). Elle produit ainsi un effet inattendu. Dans le second exemple, la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences plagales

La cadence plagale se construit sur l'enchaînement de l'accord de sous-dominante (quatrième degré de la gamme) à l'accord de tonique (premier degré). Elle est très souvent employée à la fin des morceaux pour venir renforcer la conclusion...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Rondeau de 8 vers

Ce tableau schématise la structure d'un rondeau médiéval de 8 vers. Les majuscules A et B forment le refrain littéraire et musical, et les minuscules a et b constituent les reprises musicales de A et B avec des paroles différentes, mais avec la...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Maurice Chevalier

Le chanteur et acteur français Maurice Chevalier fut une vedette à Hollywood, où il a interprété de nombreux films musicaux, tel ce Folies-Bergère avec Ann Sothern (1935).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© H. Sochurek/ Time&Life Pictures/ Getty
Oum Kalsoum

La chanteuse égyptienne Oum Kalsoum (ici en 1956) régénéra le chant arabe authentique.

Crédits : © H. Sochurek/ Time&Life Pictures/ Getty

© Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images
Fedor Ivanovitch Chaliapine

La basse russe Fedor Ivanovitch Chaliapine en 1924.

Crédits : © Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images

© London Express/ Hulton Archive/ Getty Images
Marian Anderson

La contralto américaine Marian Anderson, ici en 1928. Elle fut la première cantatrice noire admise sur la scène du Metropolitan Opera de New York.

Crédits : © London Express/ Hulton Archive/ Getty Images

© Kurt Hutton/ Picture Post/ Getty Images
Benjamin Britten, Peter Pears et Arthur Oldham

Le compositeur britannique Benjamin Britten, au piano, accompagne le ténor britannique Peter Pears en 1949. À droite, le compositeur et chef de chœur britannique Arthur Oldham.

Crédits : © Kurt Hutton/ Picture Post/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Lotte Lehmann et Grace Bumbry

La grande soprano allemande Lotte Lehmann, à gauche, et la mezzo-soprano américaine Grace Bumbry, en 1959.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Wolfgang Sawallisch, Elisabeth Schwarzkopf et Eberhard Waechter

La soprano allemande Elisabeth Schwarzkopf entre le chef d'orchestre allemand Wolfgang Sawallisch, à gauche, et le baryton autrichien Eberhard Waechter.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach

Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach : extrait de l'aria « Have mercy, Lord, on me ». Kathleen Ferrier, contralto ; National Symphony Orchestra, direction Malcom Sargent (enregistré en 1946).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Idoménée, roi de Crète, de Wolfgang Amadeus Mozart

Idoménée, roi de Crète, de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait de l'aria d'Ilia « Zeffiretti lusinghieri », acte III. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Philharmonia Orchestra, direction John Pritchard (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Khovanchtchina, de Modest Moussorgski 

La Khovanchtchina, de Modest Petrovitch Moussorgski : extrait de l'entrée du boyard Chaklovity, acte II, scène 6. Mario Petri, basse ; Orchestre symphonique de la R.A.I. de Milan, direction Mario Rossi (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Chant du cygne, de Franz Schubert

Cycle de lieder Chant du cygne, de Franz Schubert : extrait du lied La Jeune Pêcheuse. Dietrich Fischer-Dieskau, baryton ; Gerald Moore, piano (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Trouvère, de Giuseppe Verdi

Le Trouvère, de Giuseppe Verdi : extrait de l'aria d'Azucena Stride la vampa !, acte II, scène 1. Fedora Barbieri, mezzo-soprano ; Chorale Robert Shaw, RCA Victor Orchestra, direction Renato Cellini (enregistré en 1939).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Don Carlos, de Giuseppe Verdi

Don Carlos, de Giuseppe Verdi : extrait de l'aria de Philippe Ella giammai m'amò !, acte IV. Boris Christoff, basse ; Orchestre et Chœurs de la Scala de Milan, direction Gabriele Santini (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Falstaff, de Giuseppe Verdi 

Falstaff, de Giuseppe Verdi : extrait de l'aria de Falstaff L'Onore ! Ladri !, acte I, tableau 1. Giuseppe Valdengo, baryton ; Chorale Robert Shaw, NBC Symphony Orchestra, direction Arturo Toscanini (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Turandot, de Giacomo Puccini

Turandot, de Giacomo Puccini : extrait de l'aria de Calaf « Nessun dorma », acte III. Beniamino Gigli, ténor ; BBC Opera Orchestra, direction Stanford Robinson (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Messe Notre-Dame, de Guillaume de Machaut

Messe Notre-Dame, de Guillaume de Machaut : extrait du sanctus. Ensemble Roger Blanchard (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Messie, de Georg Friedrich Haendel

Le Messie de Georg Friedrich Haendel : deuxième partie, chœur final « Hallelujah : for the Lord God Omnipotent Reigneth » (extrait). Chœurs et Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Suite pour violoncelle seul, en ut majeur, de Jean-Sébastien Bach

Troisième Suite pour violoncelle seul, en ut majeur, de Jean-Sébastien Bach : extrait de l'allemande. Pablo Casals, violoncelle (enregistré en 1939).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Quatre Saisons, d’Antonio Vivaldi

Les Quatre Saisons, d'Antonio Vivaldi : extrait du premier mouvement du concerto pour violon L'Estate (« L'Été »), en sol mineur. Philharmonia Orchestra, direction Carlo Maria Giulini (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano numéro 14 « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven.

Sonate pour piano « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (adagio sostenuto). Yves Nat, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Erdödy », en ré mineur, « Les Quintes », de Joseph Haydn

Quatuor à cordes « Erdödy », en ré mineur, « Les Quintes », de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement, menuetto (allegro ma non troppo) [« Menuet des Sorcières »]. Quatuor Végh (Sándor Végh, premier...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Erdödy », en ut majeur, « L’Empereur », de Josef Haydn

Quatuor à cordes « Erdödy », en ut majeur, « L'Empereur », de Josef Haydn : extrait du deuxième mouvement (poco adagio cantabile). Quatuor Pro Arte : Alphonse Onnou, premier violon ; Laurent Halleux, second violon...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Invitation à la valse, Rondeau brillant, pour piano, en ré bémol majeur, de Carl Maria von Weber

Invitation à la valse, Rondeau brillant, pour piano, en ré bémol majeur, de Carl Maria von Weber : extrait du thème principal. Alexandre Brailowski, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Truite, de Franz Schubert

Extrait du lied La Truite, de Franz Schubert. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Karl Hudez, piano (enregistré en 1948).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Nuits d’été, d’Hector Berlioz

Les Nuits d'été, d'Hector Berlioz : extrait de la mélodie Le Spectre de la rose. Suzanne Danco, soprano ; Orchestre symphonique de Cincinnati, direction Thor Johnson (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie, en ré majeur, de Ludwig van Beethoven

Deuxième Symphonie, en ré majeur, de Ludwig van Beethoven : extrait du troisième mouvement, Scherzo (allegro). San Francisco Symphony Orchestra, direction Pierre Monteux.

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Carmen, de Georges Bizet

Carmen, de Georges Bizet : extrait de la chanson bohémienne « Les tringles des sistres tintaient », acte II. Risë Stevens, soprano (Carmen) ; Robert Shaw Chorale, RCA Victor Symphony Orchestra, direction Fritz Reiner (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Préludes, de Franz Liszt

Extrait du poème symphonique Les Préludes, de Franz Liszt. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Johann Strauss fils

Johann Strauss fils fut le « roi de la valse » et le créateur de l'opérette viennoise.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Jack Vartoogian/ Getty Images
Placido Domingo

Le ténor espagnol Placido Domingo dans le rôle-titre d'Otello, opéra de Giuseppe Verdi. Lincoln Center, New York, 2002.

Crédits : © Jack Vartoogian/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Michel Fokine et Vera Fokina

Avec la troupe des Ballets russes, Michel Fokine et Vera Fokina dansent Schéhérazade (musique de Nicolas Rimski-Korsakov, chorégraphie de Michel Fokine, décors de Léon Bakst), en 1910.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

FR4380