FR2716

découverte du premier australopithèque

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que, au début du 20e siècle, l’Europe avait déjà livré de nombreux restes d’hommes fossiles, ce n’est qu’en 1924 qu’on découvrit en Afrique du Sud, dans la grotte de Taung, le crâne d’un très jeune sujet, le tout premier représentant des australopithèques. Ceux-ci constituent un groupe d’hominidés (ce terme regroupant l’homme et ses parents fossiles) très anciens, exclusivement fossiles et africains.  

Raymond Dart lui donna le nom scientifique d’Australopithecus africanus en 1925. Il considéra cette créature comme un être intermédiaire entre les grands singes et l’homme. Pour la communauté scientifique de l’époque, c’était un singe. Le volume de son cerveau était petit et estimé à 520 centimètres cubes. Il a fallu attendre la découverte, par Robert Broom, d’un crâne [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« découverte du premier australopithèque » est également traité dans :

origines de l'homme

L’étude des origines de l’homme consiste à essayer de comprendre comment il est apparu sur Terre et à connaître les débuts de son existence. Il y a différentes théories à ce sujet. Mais il est reconnu que l’homme s’e...  Lire l’article

paléontologie

La paléontologie est la science qui étudie les plantes, les animaux et les hommes qui vivaient il y a des millions d’années. Elle s’intéresse aux restes des êtres vivants, les fossiles. Les paléontologues cherchent l...  Lire l’article

évolution

Selon la théorie de l’évolution, tous les êtres vivants existant aujourd’hui sont issus d’espèces antérieures. Les différences qui les séparent résultent de changements progressifs. Les formes de vie les plus simples...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Drawing by M. Moran
Évolution

Les chevaux ont vu leur taille augmenter peu à peu sur des millions d'années et ont en même temps perdu 3 de leurs orteils.

Crédits : © Drawing by M. Moran

© Robert Yin/Corbis
Poisson faucon à long nez

Au fil de son évolution, le poisson faucon à long nez a fini par ressembler au corail dans lequel il vit. Il se fond ainsi dans son environnement.

Crédits : © Robert Yin/Corbis

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Origines de l'homme

Cette planche représente les principaux hominidés, groupe comprenant l'homme moderne (Homo sapiens) et ses parents fossiles.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© The Natural History Museum, London
Homme de Néandertal

Ces fossiles, appartenant à un homme de Néandertal ont été découverts en Israël.

Crédits : © The Natural History Museum, London

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Origines de l'homme

Les hominidés et les grands singes ont un ancêtre commun. Mais ils ont évolué séparément. Au fil de millions d'années, les hominidés sont devenus des hommes.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© John Reader/Photo Researchers
Traces de pas d'hominidés

Ces empreintes de pas découvertes en Tanzanie furent laissées par des Australopithèques il y a près de 3,5 millions d'années.

Crédits : © John Reader/Photo Researchers

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Hominidés

La taille du cerveau des ancêtres de l'homme augmenta au fil du temps. Grâce à son cerveau complexe, l'homme moderne est l'être le plus intelligent vivant sur Terre.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Entretien avec le paléontologue Yves Coppens sur les origines de l'homme

Yves Coppens, paléontologue français co-découvreur de la célèbre petite australopithèque Lucy (Australopithecus afarensis), discute ici des ancêtres possibles de l'homme et des différentes théories de l'évolution humaine. Il définit le...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Tom Bean/Corbis
Paléontologie

Ce paléontologue a découvert des empreintes de dinosaure dans le sol d'un désert.

Crédits : © Tom Bean/Corbis

© 2013 Encyclopædia Universalis
Dinosaures

Certains paléontologues étudient les fossiles de dinosaures pour connaître leur mode de vie. Ils ont trouvé des os de dinosaures dans le squelette d'autres dinosaures. Cela montre que certaines espèces étaient carnivores. Les...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis

+ sur internet

Pour citer l’article

« découverte du premier australopithèque ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-premier-australopitheque/

FR2716