FR4843

art total

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Dans sa pratique, l’art total cherche à associer au sein d’une même œuvre le plus grand nombre possible de techniques artistiques différentes, par exemple l’architecture, la peinture et la sculpture. Né au 19e siècle, ce concept trouve sa pleine expression dans les avant-gardes du 20e siècle.

Wagner et l’œuvre d’art totale

Si l’idée d’une association des expressions artistiques remonte à l’Antiquité, il faut attendre le 19e siècle et le romantisme allemand pour voir apparaître ses premières réalisations. Le terme Gesamtkunstwerk (Gesamt, « total » ; Kunst, « art » ; Werk, « œuvre ») est significatif. Il s’agit d’avoir recours en même temps au plus grand nombre de disciplines artistiques pour délivrer un message à portée universelle. Le rôle du compositeur allemand Richard Wagner est [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Documents


  • Correspondances, de Charles Baudelaire
    Dans le poème « Correspondances », tiré de la quatrième partie (Spleen et idéal) des Fleurs du mal (1857), Charles Baudelaire évoque la synesthésie, ou correspondance entre les sens.

  • La scène et l'art total
    Les arts de la scène, marqués par la pensée de Richard Wagner au 19e siècle, offrent un espace privilégié aux rencontres entre les différentes disciplines artistiques. Les exemples de…

  • La musique et l'art total
    La musique, depuis le romantisme, joue le rôle d’art pilote dans la fusion entre les arts.

« art total » est également traité dans :

Wagner, Richard

Richard Wagner fut un compositeur allemand du 19e siècle. Il a essentiellement écrit des opéras, teintés de romantisme dans les premières années. Wilhelm Richard Wagner naît le 22 mai 1813 à Leipzig (Allemagne). Il a...  Lire l’article

opéra

L’opéra est une forme de musique classique, mêlant plusieurs disciplines artistiques. Comme le théâtre, l’opéra est un spectacle scénique et narratif. Un orchestre joue la musique. Des ballets, ou d’autres formes de d...  Lire l’article

Bauhaus

Le Bauhaus est un mouvement artistique issu de l’école d’architecture et d’arts appliqués (Das Staatliche Bauhaus) de Weimar, une ville allemande située dans le Land de Thuringe. Son ambition est de fusionner l’art e...  Lire l’article

Gropius, Walter

Architecte, designer et théoricien allemand du 20e siècle, Walter Gropius fut une des figures les plus influentes du mouvement moderne. Walter Gropius naît le 18 mai 1883 à Berlin. D’abord assistant de l’architecte P...  Lire l’article

Ballets russes

Les Ballets russes sont nés au printemps de 1909. Le Russe Serge de Diaghilev fait venir à Paris certains danseurs talentueux du Théâtre impérial de Saint-Pétersbourg pour y donner quelques représentations. La premiè...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© narvikk/ Getty Images
Opéra de Paris

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

© A. Pistolesi/ The Image Bank/ Getty
Opéra de Manaus, Brésil

Le Teatro Amazonas de Manaus (Brésil), construit en 1896, se trouve au cœur de la jungle amazonienne.

Crédits : © A. Pistolesi/ The Image Bank/ Getty

© F. Man/ Hulton Getty
Opéra de Glyndebourne

Entracte dans les jardins de Glyndebourne lors du festival d'opéra, en 1939. Photographie de Felix Man.

Crédits : © F. Man/ Hulton Getty

© Robbie Jack/Corbis
Le Barbier de Séville, de Gioacchino Rossini

Ces chanteurs d'opéra interprètent Le Barbier de Séville, opéra du compositeur italien Gioacchino Rossini, créé en 1816.

Crédits : © Robbie Jack/Corbis

© Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images
Nixon in China, John Adams

Le ténor Adrian Thompson interprète en juin 2006 le rôle de Mao Zedong dans l'opéra Nixon in China de John Adams, au  Coliseum de Londres, dans une mise en scène de Peter Sellars.

Crédits : © Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images

© Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images
Faust, de Philippe Fénelon

Faust, opéra du compositeur français Philippe Fénelon, lors d'une répétition en costume de l'opéra au Capitole de Toulouse, en mai 2007, peu avant sa création.

Crédits : © Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images

© narvikk/ Getty Images
salle de spectacles

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

© Bridgeman Images
École du Bauhaus à Weimar, Allemagne

L'atelier de menuiserie en 1923, dans l'école du Bauhaus à Weimar, Allemagne.

Crédits : © Bridgeman Images

© General Photographic Agency/ Getty Images
École du Bauhaus à Dessau, Allemagne

La nouvelle école du Bauhaus est construite à Dessau par Walter Gropius, le directeur de l'école, en 1925-1926.

Crédits : © General Photographic Agency/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Walter Gropius et Le Corbusier

L'architecte Walter Gropius en compagnie de Le Corbusier, au café des Deux-Magots, à Paris, en 1923.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Getty
École du Bauhaus à Dessau, Allemagne

L'immeuble du Bauhaus fut construit en 1926 par l'architecte Walter Gropius, à Dessau (Allemagne).

Crédits : © Hulton Getty

© De Agostini
Richard et Cosima Wagner

Richard Wagner avec Cosima, qu'il avait épousée en 1870. Cosima, fille de Franz Liszt et de la comtesse Marie d'Agoult, était l'ex-épouse du chef d'orchestre Hans von Bülow, un des champions de l'œuvre de Wagner, et le créateur de Tristan...

Crédits : © De Agostini

© Ekem
Festspielhaus, Bayreuth (Allemagne)

Richard Wagner fit construire à Bayreuth le Festspielhaus, « théâtre des festivals » capable de répondre aux besoins nouveaux qu'exigeaient ses œuvres.

Crédits : © Ekem

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rienzi, de Richard Wagner 

Rienzi, de Richard Wagner : extrait de l'ouverture. Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, direction Carl Schuricht (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Tristan et Isolde, de Richard Wagner

Tristan et Isolde, de Richard Wagner : extrait de l'appel de Brangäne « Einsam wachend in der Nacht », acte II. Margarete Klose, mezzo-soprano ; Orchestre national du Wurtemberg, direction Ferdinand Leitner (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Getty
Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner

La basse américaine Simon Estes dans le rôle du Hollandais du Vaisseau fantôme, opéra de Richard Wagner (1841), au Covent Garden de Londres, en 1986.

Crédits : © Hulton Getty

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner

Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner : extrait de l'ouverture. Orchestre symphonique R.I.A.S. de Berlin, direction Ferenc Fricsay (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner

Le Vaisseau fantôme, de Richard Wagner : extrait de la ballade de Senta « Johohoe! Johohohoe! Hohohoe! Johoe! Traft ihr das Schiff im Meere an », acte II. Annelies Kupper, soprano ; Chœur de chambre de la R.I.A.S., Orchestre symphonique...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Tannhäuser, de Richard Wagner 

Tannhäuser, de Richard Wagner : extrait de l'ouverture. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Tannhäuser, de Richard Wagner 

Tannhäuser, de Richard Wagner : extrait de la prière d'Élisabeth « Allmächt'ge Jungfrau, hör mein Flehen! », acte III. Kirsten Flagstad, soprano ; Orchestre de Philadelphie, direction Eugene Ormandy (enregistré en 1937).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Lohengrin, de Richard Wagner

Lohengrin, de Richard Wagner : extrait de l'air d'Elsa « Einsam in trüben Tagen », acte I. Victoria de Los Angeles, soprano ; Philharmonia Orchestra, direction Anatole Fistoulari (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Lohengrin, de Richard Wagner

Lohengrin, de Richard Wagner : extrait de la marche nuptiale « Treulich geführt », acte III. Chœur et Orchestre de l'Opéra de Munich, direction Rudolf Kempe (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Keystone/ Getty Images
Josef Greindl

La basse allemande Josef Greindl en 1964, dans le rôle de Hans Sachs des Maîtres Chanteurs de Nuremberg, opéra de Richard Wagner mis en scène par Wieland Wagner au festival de Bayreuth.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, de Richard Wagner

Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, de Richard Wagner : extrait de l'ouverture. Orchestre philharmonique de Munich, direction Ferdinand Leitner (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, de Richard Wagner

Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, de Richard Wagner : extrait  de l'air du concours de Walther von Stolzing « Morgenlich leuchtend in rosigem Schein », acte III. Wolfgang Windgassen, ténor ; Orchestre philharmonique de Munich, direction...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Or du Rhin, de Richard Wagner

L'Or du Rhin, de Richard Wagner : extrait de la « Descente au Niebelheim », tableau 2. Orchestre symphonique et chœurs de la R.A.I. de Rome, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Hans Hotter

Le baryton-basse autrichien d'origine allemande Hans Hotter (Wotan) et la soprano finlandaise Anita Välkki (Brünnhilde) au Covent Garden de Londres en 1961, dans La Walkyrie, opéra de Richard Wagner mis en scène par Hans Hotter lui-même et...

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Walkyrie, de Richard Wagner

La Walkyrie, de Richard Wagner : extrait du prélude. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Walkyrie, de Richard Wagner

La Walkyrie, de Richard Wagner : extrait des adieux de Wotan Der Feuerzauber (« L'Enchantement du feu »), acte III. Ferdinand Franz, baryton-basse ; Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Nadar/ Getty Images
Louise Grandjean

La soprano française Louise Grandjean dans le rôle de Brünnhilde de Siegfried, opéra de Richard Wagner, en 1900.

Crédits : © Nadar/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Siegfried, de Richard Wagner

Siegfried, de Richard Wagner : extarit de Siegfried « Dass der mein Vater nicht ist », acte II. Lauritz Melchior, ténor ; London Symphony Orchestra, direction Alexander Coates (enregistré en 1929).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Siegfried, de Richard Wagner

Siegfried, de Richard Wagner : extrait des « Murmures de la forêt », acte II. Orchestre de l'Opéra de Paris, direction André Cluytens (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Siegfried, de Richard Wagner

Siegfried, de Richard Wagner : extrait de Brünnhilde « Heil dir Sonne », acte III. Kirsten Flagstad, soprano ; Philharmonia Orchestra, direction Georges Sebastian (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Anne-Christine Poujoulat/ AFP
Le Crépuscule des dieux, de Richard Wagner

La basse russe Mikhail Petrenko (Hagen), lors d'une répétition du Crépuscule des dieux, de Richard Wagner, au Grand Théâtre de Provence en 2009, dans le cadre du festival d'Aix-en-Provence.

Crédits : © Anne-Christine Poujoulat/ AFP

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Crépuscule des dieux, de Richard Wagner

Le Crépuscule des dieux, de Richard Wagner : extrait du prologue Voyage de Siegfried sur le Rhin. Orchestre de l'Opéra de Paris, direction André Cluytens (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Crépuscule des dieux, de Richard Wagner

Le Crépuscule des dieux, de Richard Wagner : extrait de l'Immolation de Brünnhilde, acte III. Kirsten Flagstad, soprano ; Philharmonia Orchestra, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1948).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Parsifal, de Richard Wagner

Parsifal, de Richard Wagner : extrait du prélude. Orchestre du festival de Bayreuth, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Parsifal, de Richard Wagner

Parsifal, de Richard Wagner : extrait de Gurnemanz « Nun achte wohl ; und lass mich seh'n », acte I. Ludwig Weber, basse ; Orchestre du festival de Bayreuth, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Parsifal, de Richard Wagner

Parsifal, de Richard Wagner : extrait des Filles-fleurs « Komm, komm, holder Knabe! », acte II. Orchestre du festival de Bayreuth, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4843