FR2875

vaccination

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La vaccination consiste à introduire dans l’organisme une substance, appelée « vaccin », qui induit une réponse protectrice contre une maladie infectieuse.

Cette protection contre la maladie est due à l’activation du système immunitaire ; elle apparaît en une à deux semaines. Elle doit souvent être renforcée par une seconde vaccination ou « rappel ». L’organisme vacciné conserve la mémoire de l’agent infectieux (microbe) et, s’il reconnaît plus tard le même microbe, il pourra s’en défendre avec rapidité. Au cours des cinquante dernières années, la vaccination a aidé à l’éradication (disparition) de la variole. En Europe, elle a permis de diviser par 30 au moins la mortalité due à la diphtérie, au tétanos, à la poliomyélite et à la coqueluche.

Rappel historique sur la vaccination

Tout part [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« vaccination » est également traité dans :

sérum

Le sang coagule en formant d’abord un caillot mou, qui ensuite se rétracte et laisse suinter un liquide jaunâtre : le sérum. Le sérum est la partie liquide du sang, dépourvu des cellules et privé des protéines de la ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Mondadori/ Getty Images
Emil von Behring

Le médecin et bactériologiste allemand Emil von Behring reçoit le prix Nobel de médecine en 1901 pour ses travaux sur le traitement de la diphtérie par le sérum antidiphtérique.

Crédits : © Mondadori/ Getty Images

© Bettmann/ Getty Images
Émile Roux

Émile Roux, médecin et biologiste de l'Institut Pasteur, a donné une impulsion décisive au traitement de certaines maladies infectieuses, comme la diphtérie, en injectant aux malades le sérum isolé d'animaux vaccinés contre la maladie. Cette...

Crédits : © Bettmann/ Getty Images

+ sur internet

FR2875