FR2691

Symphonie fantastique, musique d’Hector Berlioz

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La Symphonie fantastique est une œuvre d’Hector Berlioz créée en 1830, à la Société des concerts du Conservatoire, à Paris.

La Symphonie fantastique est considérée comme la première œuvre importante du romantisme musical en France. Berlioz y fait éclater le moule classique de la symphonie. Il ajoute en effet un cinquième mouvement au schéma hérité de Joseph Haydn et de Ludwig van Beethoven. Il superpose ensuite à sa symphonie un programme qu’il fait figurer en tête de sa partition. Le compositeur y décrit les sentiments que lui inspire la « personne aimée » - en l’occurrence l’actrice irlandaise Harriet Smithson, qui deviendra sa femme en 1833. Cette personne est symbolisée par un motif mélodique intitulé « l’idée fixe », présent dans chacun des 5 mouvements ( [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

musique à programme

La « musique à programme » regroupe les œuvres instrumentales qui racontent ou décrivent un sujet extramusical (littéraire, historique, philosophique...) clairement identifié dans leur titre ou dans un programme. Mett...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© Hulton Archive/ Getty Images
Hector Berlioz

Hector Berlioz, le plus grand représentant du romantisme musical français, en 1850.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie fantastique, d’Hector Berlioz

Symphonie fantastique, d'Hector Berlioz : extrait de « Songe d'une nuit de sabbat », cinquième partie. Orchestre symphonique de San Francisco, direction Pierre Monteux (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Grande Messe des morts, d’Hector Berlioz

Grande Messe des morts, d'Hector Berlioz : extrait du Requiem. Orchestre de l'Opéra de Paris, direction Hermann Scherchen (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Benvenuto Cellini, d’Hector Berlioz

Benvenuto Cellini, d'Hector Berlioz : extrait de l'ouverture. Orchestre symphonique de San Francisco, direction Pierre Monteux (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Nuits d’été, d’Hector Berlioz

Les Nuits d'été, d'Hector Berlioz : extrait de la mélodie Le Spectre de la rose. Suzanne Danco, soprano ; Orchestre symphonique de Cincinnati, direction Thor Johnson (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Carnaval romain, d’Hector Berlioz

Extrait du Carnaval romain, d'Hector Berlioz. Orchestre symphonique de la R.A.I. de Milan, direction Arturo Basile (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Damnation de Faust, d’Hector Berlioz

La Damnation de Faust, d'Hector Berlioz : extrait de la Marche hongroise, dite Marche de Rakoczy. Grand Orchestre de Radio-Paris, direction Jean Fournet (enregistré en 1942).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Enfance du Christ, d’Hector Berlioz

L'Enfance du Christ, d'Hector Berlioz : extrait de L'Arrivée à Saïs. Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, Chœurs Raymond Saint-Paul, direction André Cluytens (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© AP Photo/ New York Times
Shirley Verrett

Shirley Verrett dans sa loge du Metropolitan Opera de New York, quelques jours avant son triomphe dans Les Troyens d'Hector Berlioz, le 22 octobre 1973, où elle incarnera dans la même soirée les 2 rôles de Cassandre et de Didon.

Crédits : © AP Photo/ New York Times

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Troyens à Carthage, d’Hector Berlioz

Les Troyens à Carthage, d'Hector Berlioz : extrait de la Danse des esclaves nubiennes, acte IV, scène 3. Carnegie Hall Orchestra, direction Robert Lawrence (enregistré en 1948).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Cinquième Symphonie, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven

Cinquième Symphonie, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (allegro con brio). Orchestre symphonique de Vienne, direction Otto Klemperer (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Trente-Trois Variations sur un thème de valse de Diabelli, pour piano, de Ludwig van Beethoven

Trente-Trois Variations sur un thème de valse de Diabelli, pour piano, de Ludwig van Beethoven : extrait de la Troisième Variation, en ut majeur. Artur Schnabel, piano (enregistré en 1937).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Variations et fugue sur un thème de Haendel, pour piano, en si bémol majeur, de Johannes Brahms

Variations et fugue sur un thème de Haendel, pour piano, en si bémol majeur, de Johannes Brahms : extrait de la variation no 7 (con vivacità). Yves Nat, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Or du Rhin, de Richard Wagner

L'Or du Rhin, de Richard Wagner : extrait du tableau 1, motif des Filles du Rhin « Weia ! Waga ! Woge du Welle ». Sena Jurinac, soprano (Woglinde) ; Orchestre symphonique et chœurs de la R.A.I. de Rome, direction Wilhelm Furtwängler...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Gabriel Fauré

Le compositeur Gabriel Fauré, au grand orgue de l'église de la Madeleine à Paris, en 1908. Il fut un des maîtres de la mélodie française.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 38 « Prague », en ré majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Symphonie no 38 « Prague », en majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait du troisième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, direction Otto Klemperer (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie, en ut majeur, d’Anton von Weber

Deuxième Symphonie, en ut majeur, d'Anton von Weber : extrait du quatrième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
"Joseph Haydn"

Joseph Haydn, ici vers 1760, est considéré comme le père de la symphonie. Il n'en a pourtant à cette époque composé qu'une seule.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 104, « Londres », en ré majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 104, « Londres », en  majeur, de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement, menuetto (allegro). Orchestre philharmonique de Berlin, direction Sergiu Celibidache (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert

Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert : extrait du premier mouvement, allegro vivace. Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Symphonie, en ré mineur, de Ludwig van Beethoven

Neuvième Symphonie, en mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du quatrième mouvement, finale (allegro assai). Westminster Choir, Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski

Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski : extrait du troisième mouvement, allegro molto vivace. Orchestre philharmonique de Berlin, direction Igor Markevitch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler

Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler : extrait du chœur Uns bleibt ein Erdenrest. Wiener Sängerknaben, Wiener Singakademie, Orchestre symphonique de Vienne, direction Hermann Scherchen (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, « Rhénane », de Robert Schumann

Extrait du deuxième mouvement, Scherzo, de la Troisième Symphonie, en mi bémol majeur, « Rhénane » (opus 97), de Robert Schumann. Orchestre symphonique de Detroit, direction Paul Paray (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Dante-Symphonie, de Franz Liszt

Dante-Symphonie, de Franz Liszt : extrait du premier mouvement, inferno. Orchestre des Concerts Colonne, direction Georges Sébastian (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms

Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms : extrait du troisième mouvement, poco allegretto. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Getty
Michael Tippett et Adrian Boult

Le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (au premier plan) en compagnie du compositeur britannique Michael Tippett, le 30 janvier 1958. À la tête de l'Orchestre symphonique de la B.B.C., il créera le 5 février 1958, au Royal Festival...

Crédits : © Hulton Getty

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Quatre Saisons, d’Antonio Vivaldi

Les Quatre Saisons, d'Antonio Vivaldi : extrait du deuxième mouvement du concerto pour violon La Primavera (« Le Printemps »), en mi majeur. Philharmonia Orchestra, direction Carlo Maria Giulini (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 45, « Les Adieux », en fa dièse mineur, de Joseph Haydn

Symphonie no 45, « Les Adieux », en fa dièse mineur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement, finale (adagio). Orchestre de Philadelphie, direction Eugene Ormandy (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Mazeppa, de Franz Liszt

Extrait du poème symphonique Mazeppa, de Franz Liszt. Philharmonia Orchestra, direction Anatole Fistoulari (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Tableaux d’une exposition, de Modest Moussorgski

Tableaux d'une exposition, de Modest Moussorgski : extrait du Ballet des poussins dans leur coque. Vladimir Horowitz, piano (enregistré en 1947).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Mer, de Claude Debussy

La Mer (L 109), de Claude Debussy : extrait de la troisième esquisse symphonique, Dialogue du vent et de la mer. Orchestre symphonique de Boston, direction Pierre Monteux (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Préludes pour piano, de Claude Debussy

Préludes pour piano, premier livre (L 117), de Claude Debussy : extrait de La Fille aux cheveux de lin. Robert Casadesus, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© DeAgostini/ Getty Images
Pacifique 231, d'Arthur Honegger

Frontispice de la partition de Pacific 231, d'Arthur Honegger. Composée en 1923, dédiée à Ernest Ansermet, cette œuvre sera créée au Palais-Garnier le 8 mai 1924, par Serge Koussevitzky à la tête des Concerts Koussevitzky à l'Opéra.

Crédits : © DeAgostini/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Eine Faust-Symphonie, de Franz Liszt

Eine Faust-Symphonie, de Franz Liszt : extrait du troisième mouvement, Mephistopheles. Orchestre symphonique du Südwestfunk de Baden-Baden, direction Jascha Horenstein (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR2691