FR3111

East Side Story

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Au début des années 1980,le paléontologue français Yves Coppens propose une théorie permettant d’expliquer l’apparition des hominidés (homme et ses parents fossiles). Elle repose non seulement sur les fossiles eux-mêmes, mais également sur des données géographiques, chronologiques et environnementales.

Élaboration de cette théorie

Coppens a remarqué que les grands singes africains actuels (chimpanzés et gorilles) vivent tous à l’ouest du rift est-africain (appelé Rift Valley), énorme cassure de la croûte terrestre de direction nord-sud, localisée en Afrique de l’Est. Il a aussi constaté que les fossiles d’hominidés anciens ont tous été découverts à l’est de ce rift.

Le rift est-africain est formé par des effondrements successifs de sa partie centrale, alors que ses rebords se soulèvent [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

découverte de Toumaï

Au nord du Tchad, dans le désert de Djourab, Michel Brunet et son équipe mettent au jour, en juillet 2001, des ossements qu'ils attribuent à un nouvel hominidé très ancien : Sahelanthropus tchadensis. Ce dernier, plus...  Lire l’article

Rift Valley

La Rift Valley est une immense zone de dépression et de failles d'Afrique de l'Est et du Moyen-Orient. Elle s'étend du Zambèze, au sud, à la mer Morte, au nord, en passant par l'Éthiopie et la mer Rouge. La Rift Valle...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Britannica, Inc.
Grands singes

Parmi les singes anthropoïdes, ou grands singes, figurent les orangs-outans, les gorilles, les bonobos et les gibbons. L'homme est représenté sur ce dessin pour donner un ordre de grandeur de la taille de ces animaux.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Tom Brakefield/Corbis
Grands singes

Les orangs-outans passent la majeure partie de leur temps dans les arbres.

Crédits : © Tom Brakefield/Corbis

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les plus anciens hominidés d'Afrique

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Squelette humain et squelette du chimpanzé

Comparaison du squelette d'un chimpanzé avec celui d'un homme. Les différences anatomiques observées sont liées à l'acquisition de la bipédie chez l'homme.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les différents australopithèques

Les plus importantes espèces d'australopithèques et leur datation.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Crâne de l'enfant de Taung, australopithèque

Moulage du crâne de l'enfant de Taung, qui a été mis au jour en 1924 en Afrique du Sud. C'est le premier australopithèque à être découvert. Le nom scientifique d'Australopithecus africanus lui a été donné en 1925.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Crâne de Mrs Ples, australopithèque

Moulage du crâne de Mrs Ples, découvert en 1947 en Afrique du Sud. Ce fossile est un représentant de l'espèce Australopithecus africanus.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© Donmatas/ D.R.
Australopithèque Lucy

Le squelette de Lucy a été découvert en 1974 par Yves Coppens, Donald Johanson et Maurice Taieb dans le nord-est de l'Éthiopie. Il représente alors une nouvelle espèce d'australopithèque : Australopithecus afarensis.

Crédits : © Donmatas/ D.R.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Homo habilis

Crâne d'Homo habilis découvert dans le site d'Olduvai, en Tanzanie, daté de 1,8 million d'années.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les plus anciens Homo d'Afrique

Localisation des principaux sites ayant livré les plus anciens restes fossiles attribués aux premiers hommes : Homo habilis, Homo rudolfensis et Homo ergaster.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Chronologie des tout premiers hommes

Les plus anciens représentants du genre Homo sont Homo habilis, Homo rudolfensis et Homo ergaster. Ces espèces ne sont connues qu'en Afrique. Sur cette chronologie figurent également les espèces d'australopithèques (dont les paranthropes,...

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Homo rudolfensis

Crâne appartenant à un des premiers hommes : Homo rudolfensis. Cette espèce a vécu en Afrique de l'Est entre 2,4 millions et 1,9 million d'années.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

+ sur internet

Pour citer l’article

« East Side Story ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/east-side-story/

FR3111