Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

POUSSIN, Nicolas (1594-1665)

  • Écrit par
Le Jugement de Salomon, N. Poussin - crédits : École nationale supérieure des beaux-arts, Paris

Le Jugement de Salomon, N. Poussin

Nicolas Poussin fut un peintre français du 17e siècle qui fit l’essentiel de sa carrière à Rome. Il introduisit la notion de classicisme dans l’art français pendant la période baroque. Ses tableaux, qui représentent souvent des scènes bibliques et mythologiques, influencèrent des peintres comme Jacques Louis David et Paul Cézanne.

Nicolas Poussin naît en 1594 à Villiers, en Normandie. Il se forme à la peinture à Rouen, puis à Paris. En 1624, il se rend à Rome, centre artistique de l’Europe, et y réalise notamment Le Martyre de saint Érasme (1629) pour la basilique Saint-Pierre.

Son mécène, le collectionneur Cassiano dal Pozzo, lui transmet son goût pour l’Antiquité romaine. De 1629 à 1633 environ, Poussin s’inspire de la mythologie classique et de la poésie, notamment dans Les Bergers d’Arcadie (1629), Renaud et Armide (vers 1629) et Écho et Narcisse (vers 1630).

Nicolas Poussin s’inspire des œuvres de Raphaël et de la Rome antique. Il privilégie les scènes ayant une portée morale, et adopte un style monumental. Il peint alors notamment la série des Sept Sacrements (1636-1640), L’Adoration du Veau d’or (vers 1636) et L’Enlèvement des Sabines (vers 1637).

En 1640, Poussin rentre en France à la demande du cardinal de Richelieu, ministre de Louis XIII. Il est nommé premier peintre du roi. Mais les œuvres qu’il réalise ne sont pas bien reçues, et il retourne[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter


Documents

Les méthodes de travail du peintre Nicolas Poussin

Pour le peintre Nicolas Poussin, c’est le dessin, qui vient de l’intelligence et de la raison, qui compte avant tout, tandis que les couleurs ne sont que « des leurres qui persuadent les yeux ».… [...] Lire la suite 

L’influence des peintures de Nicolas Poussin en France

Vers 1634-1635, la renommée de Nicolas Poussin s’étendait au-delà de Rome et gagnait Paris, peut-être grâce aux peintures envoyées en cadeau par le cardinal Barberini au cardinal de Richelieu. [...] Lire la suite 


Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. POUSSIN, Nicolas (1594-1665) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Articles liés

  • CLASSICISME

    • Écrit par
    • 2 médias

    Le classicisme est un courant littéraire et artistique du xviie siècle. Comme son nom l’indique, il cherche à renouer avec la tradition « classique », c’est-à-dire celle qui concerne les œuvres de l’Antiquité grecque et romaine. Il se démarque du baroque, qui privilégie l’irrégularité, la surprise et la virtuosité technique.Le classicisme trouve son épanouissement en France pendant la [...] Lire la suite 

  • PAYSAGE PEINTURE DE

    • Écrit par
    • 4 médias

    L’art de la représentation du paysage en peinture reste anecdotique jusqu’au Moyen Âge. Les Égyptiens de l’Antiquité l’utilisaient pour rattacher le défunt au monde des vivants. Dans l’Antiquité grecque et latine, le paysage devient un élément décoratif sur les vases et les murs des villas, comme à Pompéi ou à Rome. Les paysages aux perspectives atmosphériques ou linéaires En France et en [...] Lire la suite 

  • PEINTURE D'HISTOIRE

    • Écrit par
    • 3 médias

    La peinture d’histoire regroupe des tableaux dont le sujet est emprunté à des événements historiques, anciens ou récents, à la Bible et aux mythologies grecque ou romaine. À partir du xviie siècle, elle est considérée comme le genre pictural le plus noble, car il implique que le peintre possède une technique et une culture très sûres. L’exactitude des scènes représentées (dans la [...] Lire la suite 

  • PEINTURE RELIGIEUSE

    • Écrit par
    • 7 médias

    La peinture religieuse est un genre pictural inclus dans la peinture d’histoire et dont les sujets sont exclusivement empruntés au registre religieux. En Europe, la peinture religieuse trouve sa principale expression dans l’art chrétien. Contrairement aux autres religions monothéistes qui limitent la représentation, le christianisme offre une grande variété de thèmes : le Christ et la Vierge [...] Lire la suite