Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NOMBRE D'OR

  • Écrit par
Fleur de tournesol - crédits : © Kathathep/ Shutterstock

Fleur de tournesol

Le nombre d’or est égal approximativement à 1,618 033 988 7. Mais, bien plus qu’une valeur, ce chiffre correspond avant tout à une proportion, la « proportion d’or ». Cette proportion est réalisée quand 2 longueurs[...]

Une réalité mathématique

Le nombre d’or est, depuis l’Antiquité, source d’émerveillement et de curiosité pour l’homme. La proportion d’or se retrouve dans des œuvres d’art, des peintures, des monuments de l’architecture antique, et jusque dans la nature avec des formes animales ou végétales telles des fleurs (tournesol).

Certains l’appellent la « divine proportion » ou « section dorée ». D’autres lui prêtent des pouvoirs mystiques.[...]

Approche mathématique

Soit a et b deux grandeurs :

ab=a+ba=1+ba

Le nombre d’or, [...]

Triangle, rectangle et spirale d’or

Le triangle d’or peut se représenter dans un pentagone dont la longueur de côté est l’unité. Dans le triangle inscrit dont la base est un côté du pentagone et le sommet l’angle opposé, les côtés isocèles mesurent le nombre d’or, soit 1,618 :

AB=AC=φ

BC=1 [...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter


Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. NOMBRE D'OR [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Articles liés

  • FIBONACCI, Leonardo (1170 env.- 1250 env.)

    • Écrit par
    • 3 médias

    Léonard de Pise (Leonardo Bigollo), plus connu sous le nom de Fibonacci, fut un mathématicien italien du 12e et du 13e siècle. Il est renommé pour ses travaux et écrits sur la théorie des nombres et la géométrie. Fibonacci naît vers 1170 à Pise. Il part pour l’Afrique du Nord rejoindre son père, responsable du bureau des douanes à Bejaïa, vers 1192 [...] Lire la suite 

  • NOMBRES PARFAITS

    • Écrit par
    • 1 média

    Un nombre parfait est un nombre entier naturel dont la somme des diviseurs propres (diviseurs différents du nombre lui-même) est égale à ce nombre. Par exemple, 6 est divisible par 1, 2 et 3, et 6 = 1 + 2 + 3.Dès l’Antiquité, au 3e siècle av. J.-C., Euclide expérimentait les nombres parfaits. Au 17e siècle, Euler reprend les travaux d’Euclide et prouve une formule pour les nombres parfaits pairs [...] Lire la suite