FR2661

Le Messie, musique de Georg Friedrich Haendel

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Le Messie est un oratorio de Georg Friedrich Haendel, créé en 1742 à Dublin. L’oratorio est comparable à un ouvrage lyrique représenté au théâtre sans mise en scène ni décors. Les chœurs y tiennent un rôle essentiel. Le texte à caractère religieux, pas nécessairement fondé sur les Évangiles, incarne les idéaux des Lumières.

Le Messie porte l’oratorio anglais à son apogée. Écrit pour un public plus large que celui de l’opéra, son livret est facile à comprendre : les thèmes sont clairs, parfois même construits de façon symétrique. Après une première partie centrée sur la vie du Christ, la deuxième section évoque sa mort avec violence. Elle se termine par un célèbre Alléluia, entonné par le chœur, qui affirme le règne du Seigneur. La dernière partie de l’oratorio chante la résurrection [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Georg Friedrich Haendel : de l’opéra à l’oratorio
    Après avoir fait découvert aux Anglais l’opéra à l’italienne, Georg Friedrich Haendel se ruine en poursuivant ce genre musical. Il renouera avec le succès grâce à l’oratorio, moins coûteux.

« Le Messie, musique de Georg Friedrich Haendel » est également traité dans :

Haendel, Georg Friedrich

George Friedrich Haendel fut un compositeur du 18e siècle, né en Allemagne mais naturalisé britannique. Haendel naît le 23 février 1685 à Halle, dans le nord de l’Allemagne. Outre la musique, il étudie le droit à l’u...  Lire l’article

musique classique

En Occident, la musique classique désigne la musique savante. C’est aussi le nom donné à la musique de la période dite classique, allant des années 1750 à 1820. La musique classique se distingue de la musique traditi...  Lire l’article

oratorio

L’oratorio est un genre musical qui représente, sans décor ni mise en scène, une action, à l’origine religieuse. Le récit est entrecoupé de pièces musicales qu’interprètent des solistes, des ensembles et des chœurs, ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© Hulton Archive/ Getty Images
Georg Friedrich Haendel

Représentation allégorique de Georg Friedrich Haendel, vers 1735.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rinaldo, de Georg Friedrich Haendel

Rinaldo, de Georg Friedrich Haendel : acte II, aria d'Almirena « Lascia ch'io pianga » (extrait). Maria Sovinovna, soprano, Orchestre symphonique de Leningrad, direction Dimitri Protenikov (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en fa majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en fa majeur, de Georg Friedrich Haendel : premier mouvement, Allegro (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en sol majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en sol majeur, de Georg Friedrich Haendel : hornpipe (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel : premier mouvement, Allegro (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Jules César, de Georg Friedrich Haendel

Interprétation satirique d'une scène de Jules César en Égypte (1724), opéra de Georg Friedrich Haendel. À gauche, le castrat Senesino (César) ; au centre, la soprano Francesca Cuzzoni (Cléopâtre) ; à droite, la basse Gaetano...

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Giulio Cesare, de Georg Friedrich Haendel

Jules César en Égypte, de Georg Friedrich Haendel : acte II, aria de Cleopatra « V'adoro, pupille, saette d'amore » (extrait). Victoria de Los Angeles, soprano, London Symphony Orchestra, direction Adrian Boult (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Rodelinda, de Georg Friedrich Haendel

Rodelinda, de Georg Friedrich Haendel : aria « Art thou troubled ? » (extrait). Kathleen Ferrier, contralto, Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Alcina, de Georg Friedrich Haendel

Alcina, de Georg Friedrich Haendel : ouverture (extrait). Orchestre de chambre de Cologne, direction Ferdinand Leitner (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Israël en Égypte, de Georg Friedrich Haendel

Israël en Égypte, de Georg Friedrich Haendel : partie no 1 Exodus « He Smote all the First-Born of Egypt » (extrait). Chœurs de chambre et Orchestre symphonique de Berlin, direction Helmut Koch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Judas Maccabaeus, de Georg Friedrich Haendel

Judas Maccabaeus, de Georg Friedrich Haendel : acte III, aria de l'Israélite « Father of Heaven » (extrait). Kathleen Ferrier, contralto, London Symphony Orchestra, direction Adrian Boult (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Musique pour les feux d’artifice royaux, de Georg Friedrich Haendel

Musique pour les feux d'artifice royaux, de Georg Friedrich Haendel : ouverture (extrait). Ensemble d'instruments à vent de l'Orchestre philharmonique de Berlin, direction Fritz Lehmann (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Le Messie, de Georg Friedrich Haendel

Le Messie de Georg Friedrich Haendel : deuxième partie, chœur final « Hallelujah : for the Lord God Omnipotent Reigneth » (extrait). Chœurs et Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Igor Stravinski

Le compositeur Igor Stravinski dirige, en 1959, un enregistrement de son opéra-oratorio Œdipus Rex, composé sur un texte de l'écrivain Jean Cocteau, assis à gauche.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Création, de Joseph Haydn

La Création, de Joseph Haydn : troisième partie, extrait du duo d'Adam et Ève Mit dir erhöht sich jede Freude. Irmgard Seefried, soprano, Kim Borg, basse, Orchestre philharmonique de Berlin, direction Igor Markevitch...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Juditha Triumphans, d’Antonio Vivaldi

Juditha Triumphans (RV 644), d'Antonio Vivaldi : extrait du premier chœur. Chœur de La Fenice de Venise ; La Scuola Veneziana, direction Angelo Ephrikian (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach

Passion selon saint Matthieu, de Jean-Sébastien Bach : extrait de l'aria « Have mercy, Lord, on me ». Kathleen Ferrier, contralto ; National Symphony Orchestra, direction Malcom Sargent (enregistré en 1946).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Enfance du Christ, d’Hector Berlioz

L'Enfance du Christ, d'Hector Berlioz : extrait de L'Arrivée à Saïs. Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, Chœurs Raymond Saint-Paul, direction André Cluytens (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Saisons, de Joseph Haydn

Les Saisons, de Joseph Haydn : Le Printemps, extrait du chœur des paysans et paysannes Komm, holder Lenz ! Chœur de la cathédrale Sainte-Hedwige, Orchestre symphonique R.I.A.S. de Berlin, direction Ferenc Fricsay...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR2661