FR3113

hominidés

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Si on peut facilement distinguer l’homme de ses plus proches cousins, les grands singes africains, il est en revanche actuellement difficile de définir ce qu’est un hominidé (l’homme et ses parents fossiles). L’homme est le dernier représentant de ce groupe zoologique. On connaît bien sa génétique, sa physiologie et son anatomie, ainsi que son mode de vie. Il n’en est pas de même avec les hominidés fossiles, car on ne dispose que d’ossements  (souvent incomplets et fragmentés) et de dents. Il faut donc trouver des caractéristiques communes plus ou moins prononcées à tous ces hominidés, depuis leur séparation d’avec les grands singes fossiles jusqu’à l’homme moderne.

Caractéristiques classiques discutables 

Pour définir les hominidés, il existe dans la littérature classique quelques [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

ancêtres communs homme-grands singes

L'étude de l'évolution de l'homme ne se contente pas d'identifier et d'analyser les premiers hominidés, elle recherche également les ancêtres communs des hominidés et des grands singes africains et asiatiques. Même si...  Lire l’article

australopithèques

Les australopithèques sont des hominidés anciens, mais ne sont pas les plus anciens. Ils appartiennent à 2 genres différents de celui de l'homme (genre Homo). Ils présentent toutefois avec l'homme des caractères commu...  Lire l’article

berceau de l'humanité

Le berceau de l'humanité est une expression très utilisée en paléoanthropologie, science qui étudie les ancêtres de l'homme (hominidés fossiles). Si on s'en tient à la signification littérale, cette expression désigne...  Lire l’article

Cro-Magnon, homme de

L'homme de Cro-Magnon est le nom donné à un type d'homme préhistorique qui vécut en Europe il y a environ 30 000 à 40 000 ans. En 1868, on découvre dans la commune des Eyzies-de-Tayac, en Dordogne, 5 squelettes au lie...  Lire l’article

déchiffrage du génome néandertalien

Longtemps, les chercheurs qui travaillent sur l'évolution récente de l'homme n'ont eu à leur disposition que des objets matériels qui se conservent bien : squelettes, constructions, poteries, outils, restes alimentair...  Lire l’article

découverte d'Abel

Michel Brunet, paléontologue français de l'université de Poitiers, et son équipe découvrent, en 1995, dans le nord du Tchad, sur le site de Koro Toro, un fossile d'australopithèque représenté par une mâchoire. L'année...  Lire l’article

découverte d'Orrorin tugenensis

C'est dans la région des Tugen Hills, au cœur du rift Gregory au Kenya, que Martin Pickford et Brigitte Senut ont découvert, en 2000, les restes d'un nouvel hominidé vieux de quelque 6 millions d'années dans le giseme...  Lire l’article

découverte de l'homme de Cro-Magnon

C'est en 1868 que des ouvriers découvrent, en Dordogne, l'abri-sous-roche de Cro-Magnon, près du village des Eyzies-de-Tayac. En dégageant ce site, plusieurs restes de squelettes humains sont mis au jour. Au moins 4 a...  Lire l’article

découverte de l'homme de Néandertal

Découvert en 1856, en Allemagne, dans une grotte de la vallée (tal en allemand) de Neander, près de Düsseldorf (Rhénanie-du Nord-Westphalie), l'homme de Néandertal fut le premier homme fossile à être reconnu. Ses rest...  Lire l’article

découverte de Lucy

En 1974, une équipe internationale, dirigée par Yves Coppens, Donald Johanson et Maurice Taïeb, découvre un nouvel australopithèque, Australopithecus afarensis, dans la dépression de l'Afar dans le nord-est de l'Éthio...  Lire l’article

découverte de Toumaï

Au nord du Tchad, dans le désert de Djourab, Michel Brunet et son équipe mettent au jour, en juillet 2001, des ossements qu'ils attribuent à un nouvel hominidé très ancien : Sahelanthropus tchadensis. Ce dernier, plus...  Lire l’article

découverte du premier australopithèque

Alors que, au début du 20e siècle, l'Europe avait déjà livré de nombreux restes d'hommes fossiles, ce n'est qu'en 1924 qu'on découvrit en Afrique du Sud, dans la grotte de Taung, le crâne d'un très jeune sujet, le tou...  Lire l’article

East Side Story

Au début des années 1980,le paléontologue français Yves Coppens propose une théorie permettant d'expliquer l'apparition des hominidés (homme et ses parents fossiles). Elle repose non seulement sur les fossiles eux-mêm...  Lire l’article

hommes modernes

L'origine de l'homme moderne, c'est-à-dire de notre espèce Homo sapiens, est africaine. C'est ce que démontrent les données issues des fossiles et de la génétique (ADN). Les plus anciens restes proviennent d'Afrique d...  Lire l’article

Leakey, famille

La famille Leakey est une dynastie de préhistoriens et paléontologues. Elle a marqué et marque encore de nos jours l'archéologie et la paléoanthropologie (étude de l'homme) en Afrique de l'Est. Les membres de cette fa...  Lire l’article

Néandertal, homme de

L'homme de Néandertal était un homme préhistorique qui vécut en Europe et au Moyen-Orient. Il serait apparu il y a sans doute 200 000 ans. Il précéda l'Homo sapiens (l'homme moderne). L'homme de Néandertal, qui a disp...  Lire l’article

néandertaliens

L'homme de Néandertal a été le premier homme fossile reconnu. Il joue donc un rôle primordial dans l'histoire des sciences préhistoriques. Les premières découvertes, en Belgique en 1829 et à Gibraltar en 1848, passère...  Lire l’article

origines de l'homme

L'étude des origines de l'homme consiste à essayer de comprendre comment il est apparu sur Terre et à connaître les débuts de son existence. Il y a différentes théories à ce sujet. Mais il est reconnu que l'homme s'es...  Lire l’article

premiers Homo

Les plus anciens représentants de notre genre, le genre Homo, ont vécu entre 2,4 et 1,5 million d'années en Afrique. Ils ont été découverts le long de la vallée du Rift, en Afrique de l'Est (Éthiopie, Kenya, Tanzanie,...  Lire l’article

premiers peuplement humains hors d'Afrique

Si, actuellement, le continent africain est considéré comme le berceau des premiers hommes, les premières découvertes d'espèces humaines anciennes ont été faites sur un autre continent : en Asie. Eugène Dubois identif...  Lire l’article

Rift Valley

La Rift Valley est une immense zone de dépression et de failles d'Afrique de l'Est et du Moyen-Orient. Elle s'étend du Zambèze, au sud, à la mer Morte, au nord, en passant par l'Éthiopie et la mer Rouge. La Rift Valle...  Lire l’article

singe

Les singes sont des mammifères intelligents et sociaux, connus pour leur habileté à courir et à grimper aux arbres. Ils appartiennent à l'ordre des primates. Les grands singes (chimpanzés, orangs-outans, gorilles) et ...  Lire l’article

vie sur Terre, apparition de la

Bien avant l'apparition de l'homme sur Terre, d'autres formes de vie ont existé. Nombre de ces espèces vivantes ont aujourd'hui disparu. On appelle paléontologie l'étude des anciennes formes d'êtres vivants qui se son...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Britannica, Inc.
Origines de l'homme

Cette planche représente les principaux hominidés, groupe comprenant l'homme moderne (Homo sapiens) et ses parents fossiles.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© The Natural History Museum, London
Homme de Néandertal

Ces fossiles, appartenant à un homme de Néandertal ont été découverts en Israël.

Crédits : © The Natural History Museum, London

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Origines de l'homme

Les hominidés et les grands singes ont un ancêtre commun. Mais ils ont évolué séparément. Au fil de millions d'années, les hominidés sont devenus des hommes.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© John Reader/Photo Researchers
Traces de pas d'hominidés

Ces empreintes de pas découvertes en Tanzanie furent laissées par des Australopithèques il y a près de 3,5 millions d'années.

Crédits : © John Reader/Photo Researchers

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Hominidés

La taille du cerveau des ancêtres de l'homme augmenta au fil du temps. Grâce à son cerveau complexe, l'homme moderne est l'être le plus intelligent vivant sur Terre.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Entretien avec le paléontologue Yves Coppens sur les origines de l'homme

Yves Coppens, paléontologue français co-découvreur de la célèbre petite australopithèque Lucy (Australopithecus afarensis), discute ici des ancêtres possibles de l'homme et des différentes théories de l'évolution humaine. Il définit le...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Patrick Robert/ Corbis/ Getty Images
Toumaï

Ce crâne, connu sous le nom de Toumaï, a été découvert en juillet 2001 dans le désert de Djourab (nord du Tchad). Il a été daté d'environ 7 millions d'années. Le nom scientifique de Sahelanthropus tchadensis lui a été donné. Il reste...

Crédits : © Patrick Robert/ Corbis/ Getty Images

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les différents australopithèques

Les plus importantes espèces d'australopithèques et leur datation.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Crâne de l'enfant de Taung, australopithèque

Moulage du crâne de l'enfant de Taung, qui a été mis au jour en 1924 en Afrique du Sud. C'est le premier australopithèque à être découvert. Le nom scientifique d'Australopithecus africanus lui a été donné en 1925.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Crâne de Mrs Ples, australopithèque

Moulage du crâne de Mrs Ples, découvert en 1947 en Afrique du Sud. Ce fossile est un représentant de l'espèce Australopithecus africanus.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© Donmatas/ D.R.
Australopithèque Lucy

Le squelette de Lucy a été découvert en 1974 par Yves Coppens, Donald Johanson et Maurice Taieb dans le nord-est de l'Éthiopie. Il représente alors une nouvelle espèce d'australopithèque : Australopithecus afarensis.

Crédits : © Donmatas/ D.R.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Homo habilis

Crâne d'Homo habilis découvert dans le site d'Olduvai, en Tanzanie, daté de 1,8 million d'années.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les plus anciens Homo d'Afrique

Localisation des principaux sites ayant livré les plus anciens restes fossiles attribués aux premiers hommes : Homo habilis, Homo rudolfensis et Homo ergaster.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Chronologie des tout premiers hommes

Les plus anciens représentants du genre Homo sont Homo habilis, Homo rudolfensis et Homo ergaster. Ces espèces ne sont connues qu'en Afrique. Sur cette chronologie figurent également les espèces d'australopithèques (dont les paranthropes,...

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Skulls Unlimited International, Inc.
Homo rudolfensis

Crâne appartenant à un des premiers hommes : Homo rudolfensis. Cette espèce a vécu en Afrique de l'Est entre 2,4 millions et 1,9 million d'années.

Crédits : © Skulls Unlimited International, Inc.

© Patrick Aventurier/ Getty Images News/ Getty Images
Grotte de Lascaux, Dordogne

Peintures préhistoriques de la grotte de Lascaux, qui a été découverte en Dordogne en 1940. Ici sont représentés une vache (aurochs) peinte en noir et en brun et des chevaux. L'âge de cet art pariétal (œuvres réalisées par l'homme sur...

Crédits : © Patrick Aventurier/ Getty Images News/ Getty Images

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les plus anciens fossiles d'Homo sapiens

Principales dates des plus anciens restes d'hommes modernes (Homo sapiens) en Afrique, en Europe, en Asie et en Australie.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

Pour citer l’article

« hominidés ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/hominides/

FR3113