FR3032

adaptation


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot « adaptation » est utilisé très fréquemment en biologie. L’adaptation définit l’état d’un être vivant (cellule, organe et organisme entier) lorsqu’il fonctionne de la meilleure manière possible par rapport à son environnement : on dit que cellule, organe et organisme entier sont adaptés à cet environnement.

Or l’environnement peut changer ; en fait, il varie en permanence. Pour survivre, il faut que l’être vivant « s’adapte » à ces changements et à ces variations, pour « être adapté » à la nouvelle situation.

C’est dans la compréhension de « s’adapter pour être adapté » que se trouve un des problèmes les plus difficiles de la biologie depuis 2 siècles. Elle est à l’origine de l’affrontement entre les 2 théories de [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

crise biologique

Une crise biologique correspond à un moment, dans l'histoire de l'évolution de la vie, où de nombreuses espèces disparaissent en même temps. Dès la fin du 18e siècle, le naturaliste français Georges Cuvier constate ce...  Lire l’article

diversification des espèces

La diversification des espèces, appelée aussi radiation adaptative, correspond, durant une période donnée, à l'apparition de nombreuses espèces provenant d'une même espèce, dite ancestrale. Comment se produit la diver...  Lire l’article

évolution

Selon la théorie de l'évolution, tous les êtres vivants existant aujourd'hui sont issus d'espèces antérieures. Les différences qui les séparent résultent de changements progressifs. Les formes de vie les plus simples ...  Lire l’article

habitat

Un habitat est le lieu de vie d'un animal ou d'une plante. Du désert le plus chaud aux régions les plus froides, presque tous les lieux de la terre sont des habitats. Ces derniers abritent des animaux, des plantes et ...  Lire l’article

sélection

Le mot « sélection » est largement utilisé au début du 19e siècle par les éleveurs et les horticulteurs anglais pour désigner la technique des croisements entre individus destinés à créer une race, c'est-à-dire à fair...  Lire l’article

sélection naturelle

La sélection naturelle est un processus qui participe à l'évolution des espèces. Elle correspond à un « tri » des individus les plus aptes à survivre ou à se reproduire, quelle que soit la raison pour laquelle ils pos...  Lire l’article

variation, biologie

À l'exception des vrais jumeaux, 2 individus d'une même espèce ne sont jamais absolument identiques. Les différences qui existent entre eux portent le nom de variation biologique. L'existence de variants est paradoxal...  Lire l’article

vie sur Terre, apparition de la

Bien avant l'apparition de l'homme sur Terre, d'autres formes de vie ont existé. Nombre de ces espèces vivantes ont aujourd'hui disparu. On appelle paléontologie l'étude des anciennes formes d'êtres vivants qui se son...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Bettmann/Corbis
Charles Darwin

Le naturaliste britannique Charles Darwin est connu pour avoir énoncé la théorie de l'évolution des espèces fondée sur la sélection naturelle. Cette théorie, vivrement critiquée à cette époque, a révolutionné la biologie moderne.

Crédits : © Bettmann/Corbis

© 2013 Encyclopædia Universalis
Charles Darwin

À 22 ans, Charles Darwin embarqua sur le Beagle pour un tour du monde. Il étudia la faune et la flore, ainsi que les fossiles d'animaux disparus. Il étudia également les reliefs. Dans les Andes, il se demanda comment les montagnes se...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis

© Drawing by M. Moran
Évolution

Les chevaux ont vu leur taille augmenter peu à peu sur des millions d'années et ont en même temps perdu 3 de leurs orteils.

Crédits : © Drawing by M. Moran

© Robert Yin/Corbis
Poisson faucon à long nez

Au fil de son évolution, le poisson faucon à long nez a fini par ressembler au corail dans lequel il vit. Il se fond ainsi dans son environnement.

Crédits : © Robert Yin/Corbis

© Photos.com/Thinkstock
Lamarck

Le Français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829) est l'un des premiers naturalistes à avoir envisagé l'évolution des espèces, en rupture avec les conceptions fixistes qui avaient cours alors.

Crédits : © Photos.com/Thinkstock

© Hulton Archive/ Getty Images
Gregor Mendel

Gregor Johann Mendel, prêtre mais aussi botaniste, fut un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn. Il découvrit les lois de l'hérédité qui portent son nom. On ignorait alors l'existence des...

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Bassano and Vandyk Studios
John Burdon Haldane

Le généticien britannique John Burdon Haldane est un des fondateurs de la génétique des populations. Il introduisit ainsi, dans le domaine de l'évolution, les approches de la génétique et de la sélection au niveau d'un grand nombre...

Crédits : © Bassano and Vandyk Studios

© T. Hajek/ Fotolia
Statue de Gregor Mendel, Brno, Slovaquie

Les expériences de Gregor Mendel étaient réalisées par croisement entre des plantes différant par un caractère héréditaire simple. C'est pourquoi sur cette statue de Mendel à Brno, on le représente tenant des brassées de plantes.

Crédits : © T. Hajek/ Fotolia

© Marage Photos/ Bridgeman Images
Lazzaro Spallanzani

L'abbé Lazzaro Spallanzani (1729-1799) fut un des fondateurs de la recherche biologique expérimentale. En démontrant le rôle des mâles et des femelles dans la reproduction, il permit de concevoir les expériences de génétique par croisement.

Crédits : © Marage Photos/ Bridgeman Images

+ sur internet

FR3032