Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RÉVOLTE DES CAMISARDS

  • Écrit par

On appelle révolte des camisards une insurrection des protestants des Cévennes qui eut lieu au début du XVIIIe siècle.

Le 18 octobre 1685, le roi Louis XIV signe l’édit de Fontainebleau, qui révoque l’édit de Nantes. Promulgué par Henri IV en 1598, ce dernier avait mis fin aux guerres de Religion en accordant aux protestants le droit de pratiquer leur culte. Dorénavant, ceux-ci sont contraints de se convertir de gré ou de force à la religion catholique.

Immédiatement, des foyers de résistance apparaissent et plusieurs incidents se produisent. Un des plus graves a lieu dans les Cévennes, une région où les protestants sont harcelés quotidiennement. En 1702, l’abbé du Chayla, un prêtre qui use de méthodes particulièrement violentes pour convertir les huguenots (protestants), est assassiné par ces derniers. L’intendant de la province envoie alors des soldats pour trouver les meurtriers, ce qui provoque[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter


Document

La bataille de Martignargues (1704)

Durant la révolte des camisards, de 1702 à 1704, les protestants cévenols tiennent en échec les armées de Louis XIV, inventant les tactiques de la guérilla moderne. La bataille de Martignargues, en… [...] Lire la suite 


Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. RÉVOLTE DES CAMISARDS [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Articles liés

  • ÉDIT DE NANTES

    • Écrit par
    • 1 média

    Dans les années 1520-1530, Luther et Calvin protestent contre les abus de l’Église catholique. De cette révolte naît une religion réformée, le protestantisme. De 1562 à 1598, les guerres de Religion ensanglantent la France. Elles opposent catholiques et protestants. L’événement le plus meurtrier est le massacre de la Saint-Barthélemy, en 1572, organisé par la Ligue, groupe de catholiques farouchement hostiles aux protestants [...] Lire la suite 

  • HUGUENOT

    • Écrit par
    • 1 média

    À partir des années 1510, de nombreux chrétiens, les protestants, quittèrent l’Église catholique pour créer de nouvelles Églises. En France, ces protestants, appelés huguenots, furent souvent persécutés à cause de leur religion.Les huguenots étaient aussi appelés calvinistes. Ils suivaient en effet les enseignements d’un chef protestant appelé Jean Calvin [...] Lire la suite