FR4362

négritude, littérature

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


On appelle négritude un courant de pensée né à Paris dans les années 1930, grâce à la rencontre du Sénégalais Léopold Sédar Senghor, du Martiniquais Aimé Césaire et du Guyanais Léon Gontran Damas.

La négritude n’est pas un « mouvement » littéraire au sens propre du terme. Elle marque plutôt la prise de conscience, par de jeunes étudiants noirs, de la domination culturelle occidentale et de tout ce qu’elle entraîne dans la perception qu’ils ont d’eux-mêmes.

Volonté de libération, la négritude est un cri d’humanité pour une reconnaissance. La revendication culturelle et raciale prime ici sur la revendication politique. Elle connaît plusieurs influences : celle de la culture négro-africaine, dont les voix se font alors entendre aux États-Unis ; celle de l’indigénisme de l’Haïtien Jean [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« négritude, littérature » est également traité dans :

Senghor, Léopold Sédar

Léopold Sédar Senghor fut un homme d’État et poète sénégalais. Il naît le 9 octobre 1906 à Joal, au sud de Dakar, dans une famille chrétienne, riche et nombreuse. Il connaît une enfance privilégiée, reçoit une éducat...  Lire l’article

Césaire, Aimé

Aimé Césaire fut un poète et homme politique français d’origine antillaise du 20e siècle. Aimé Césaire naît le 26 juin 1913 à Basse-Pointe (Martinique). Il fait de brillantes études au lycée de Fort-de-France. Doté d...  Lire l’article

métissage, littérature

La notion de métissage désigne à l’origine le mélange des races. Appliquée au domaine culturel, et notamment à la littérature francophone, elle est utilisée pour montrer la capacité de certaines œuvres de création à m...  Lire l’article

Depestre, René

René Depestre est un écrivain français d’origine haïtienne contemporain.Il naît le 26 août 1926 à Jacmel (Haïti) et fait une entrée fulgurante en littérature avec Étincelles (1945). Emprisonné à cause de son activité ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Felix Man/ Picture Post/ Hulton Archive/ Getty Images
Léopold Sédar Senghor

Député du Sénégal à l'Assemblée constituante française de 1945, Léopold Sédar Senghor participe, en 1949, aux premiers travaux du Conseil de l'Europe.

Crédits : © Felix Man/ Picture Post/ Hulton Archive/ Getty Images

© Sophie Bassouls/ Sygma/ Sygma/ Getty Images
René Depestre

En 1988, René Depestre reçoit le prix Renaudot pour son roman Hadriana dans tous mes rêves.

Crédits : © Sophie Bassouls/ Sygma/ Sygma/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« négritude, littérature ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/negritude-litterature/

FR4362