FR4427

Le Pianiste, film de Roman Polanski


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Palme d’or au festival de Cannes en 2002, Le Pianiste du réalisateur franco-polonais Roman Polanski s’est construit à partir de l’ouvrage autobiographique de Wladyslaw Szpilman. Mais le film s’est également nourri de la mémoire personnelle du cinéaste. Roman Polanski, né à Paris en 1933, a vécu avant et pendant la Seconde Guerre mondiale à Cracovie en Pologne. Il n’avait pas dix ans quand il a pu s’enfuir seul du ghetto au moment où sa famille juive était déportée. Il est resté caché dans la ville, puis dans un village voisin. Wladyslaw Szpilman, le héros du Pianiste, également juif, né en 1911, était déjà un musicien connu en 1939. Pendant six ans, il a survécu sans quitter Varsovie, des premières bombes à l’enfermement dans le ghetto, en passant par la révolte du même ghetto en 1943 et [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Le Pianiste, film de Roman Polanski » est également traité dans :

Shoah

Le mot Shoah, qui signifie « catastrophe » en hébreu, désigne l’extermination des juifs par le régime nazi, de 1938 à 1945. La cause principale : l’antisémitismeDès son arrivée au pouvoir, en 1933, Adolf Hitler, le ch...  Lire l’article

Varsovie

Varsovie est la capitale et la plus grande ville de Pologne, pays d’Europe orientale. Ce pôle culturel s’étend sur les berges de la Vistule. Le commerce, l’éducation, les assurances et le tourisme fournissent de nombr...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© age fotostock/SuperStock
Varsovie, Pologne

La plupart des bâtiments de la Vieille Ville de Varsovie, détruits pendant la Seconde Guerre mondiale, furent reconstruits à l'identique.

Crédits : © age fotostock/SuperStock

© AP
Shoah

Les nazis obligèrent les juifs à porter des insignes, comme cette lettre J (Jude, juif en allemand) pour les repérer facilement.

Crédits : © AP

© Piotr Golabek/Dreamstime.com
Shoah

Un mémorial a été construit dans l'ancien camp de concentration de Majdanek, en Pologne.

Crédits : © Piotr Golabek/Dreamstime.com

© Hulton Archive/ Getty Images
Fours crématoires du camp d'extermination de Dachau

Les fours crématoires du camp de concentration de Dachau, en Allemagne, sont une preuve de la «solution finale» des nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Jpatava/ Shutterstock
Shoah

Le grand portail d'entrée du camp d' Auschwitz-Birkenau (Auschwitz II), surmonté de son sinistre corps de garde, est devenu un symbole du projet nazi de destruction des Juifs d'Europe, le plus souvent désigné aujourd'hui par le mot hébreu Shoah...

Crédits : © Jpatava/ Shutterstock

+ sur internet

FR4427