FR4535

crime de guerre

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


On appelle « crime de guerre » un acte commis en temps de guerre qui transgresse les lois et les usages de la guerre. Il peut s’agir d’assassinats de civils ou de prisonniers de guerre, ou encore de destructions de biens appartenant à des civils, de villages, etc. Le droit international distingue les crimes de guerre des crimes contre l’humanité.

Histoire de la notion de crime de guerre

La notion de crime de guerre date de la seconde moitié du 19e siècle. L’expression est récente, mais le fait existe depuis aussi longtemps qu’il y a des usages, des règles communes aux groupes qui se font la guerre. À partir de la fin du 19e siècle, et surtout après les 2 guerres mondiales du 20e siècle, on établit des règles de droit et des conventions internationales qui [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Préambule aux conventions de Genève de 1949
    La Croix-Rouge est à l’initiative des conventions de Genève, comme le rappel le début du Préambule de 1949.

Pour aller plus loin :

Articles liés

Darfour, guerre du

Le Darfour, une province de l'ouest du Soudan, est en proie depuis février 2003 à une guerre civile terriblement meurtrière. Celle-ci a fait, selon l'Organisation des Nations unies (ONU), plus de 300 000 morts et a pr...  Lire l’article

infraction

Une infraction est la violation d'une loi ou d'un règlement. Les gouvernements votent des lois pour interdire des actes considérés dangereux pour la société. Ceux qui violent une loi sont punis d'une manière ou d'une ...  Lire l’article

justice internationale

Par l'expression « justice internationale », on désigne un ensemble de juridictions (des tribunaux et des cours) qui ne dépendent pas du droit d'un pays particulier, mais qui ont été mises en place par plusieurs États...  Lire l’article

négationnisme

Si le mot « négationnisme » désigne tout discours qui conteste la réalité d'un fait, son usage s'applique plus particulièrement à la négation du génocide des juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Le n...  Lire l’article

procès de Nuremberg

En 1945 et 1946, les anciens chefs de l'Allemagne nazie furent jugés pour les crimes commis pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce procès, mené par les Alliés vainqueurs des nazis, se déroula à Nuremberg, en Allemagne...  Lire l’article

procès Milosevic

Arrêté en avril 2001, l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic fut inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Son procès devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (T.P.I.Y.)...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© AP
Procès de Nuremberg, 1946

Le bras droit d'Hitler, Hermann Göring, se tient debout dans le box des accusés durant le procès de Nuremberg, en Allemagne.

Crédits : © AP

© The Image Bank
Procès de Nuremberg et de Tokyo, 1945-1946

Le 20 novembre 1945, 6 mois après la capitulation sans condition de l'Allemagne, s'ouvre à Nuremberg le procès des dirigeants nazis.
Hermann Göring, Rudolf Hess, Joachim von Ribbentrop, Wilhelm Keitel et 15 autres accusés, ayant tous plaidé...

Crédits : © The Image Bank

© Fred Ramage/ Getty Images
Procès de Nuremberg, 1946

Les criminels de guerre nazis devant leurs juges, au procès de Nuremberg, en Allemagne, le 1er octobre 1946.

Crédits : © Fred Ramage/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Tribunal international de Tokyo

Le Tribunal international de Tokyo fut mis en place de 1946 à 1948, sur le modèle du Tribunal de Nuremberg, en Allemagne, pour juger les responsables japonais de crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© PA Photos
Jean Kambanda lors de son procès

Pour son rôle dans le génocide de 1994, l'ex-Premier ministre du Rwanda Jean Kambanda est condamné le 4 septembre 1998 à la prison à vie par le Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Crédits : © PA Photos

© PA Photos
Enquête menée pour un Tribunal pénal international

La juge canadienne du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (T.P.I.Y.), Louise Arbour (à droite), accompagnée d'experts, inspecte, en avril 1998, un site du nord-est de la Bosnie supposé renfermer des victimes du massacre de...

Crédits : © PA Photos

© Insight Guides
Camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau

Le camp d'Auschwitz-Birkenau, symbole des crimes contre l'humanité commis par les nazis.

Crédits : © Insight Guides

© Hulton Getty
Génocide cambodgien

Des milliers de crânes humains, entassés dans le camp d'extermination de Tuol Sleng (appelé aussi S-21), témoignent du génocide perpétré par les Khmers rouges au Cambodge de 1975 à 1979.

Crédits : © Hulton Getty

© PA Photos
Milicien hutu, la machette à la main, mars 1994

Milicien hutu, la machette à la main, en mars 1994. D'avril à juillet de la même année, une partie de la population hutue et le gouvernement rwandais massacreront de manière systématique environ 800 000 Tutsis (le Rwanda est peuplé de...

Crédits : © PA Photos

+ sur internet

Pour citer l’article

« crime de guerre ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/crime-de-guerre/

FR4535