Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

WEIMAR RÉPUBLIQUE DE

  • Écrit par
Friedrich Ebert - crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Friedrich Ebert

Le 9 novembre 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale, l’Allemagne devient une république. Celle-ci est appelée République de Weimar, du nom de la ville où la nouvelle Constitution est rédigée. Adoptée en 1919, cette dernière instaure un régime démocratique. Mais, pour les Allemands,[...]

Des débuts difficiles

La République de Weimar naît dans une situation de crise. Elle doit faire face à la révolution allemande de novembre 1918 et au mouvement d’extrême gauche spartakiste, ainsi qu’à la signature de l’armistice le 11 novembre. Le gouvernement social-démocrate au pouvoir réprime violemment l’insurrection. La création du Parti communiste d’Allemagne, le 30 décembre, entérine une rupture profonde entre socialistes et communistes, laquelle aura ne sera pas sans conséquences dans la montée du nazisme. L’extrême droite nationaliste, humiliée par la défaite militaire et la signature du traité[...]

Une courte parenthèse de stabilité et de prospérité

Néanmoins, à partir de 1923, l’économie se redresse, grâce à un allègement des réparations de guerre consenti par les Alliés et à des réformes financières. L’Allemagne renoue avec la croissance. L’industrie et la recherche scientifique sont très dynamiques, une avant-garde artistique et intellectuelle émerge. C’est l’époque du physicien Albert Einstein, du philosophe Martin Heidegger, de l’écrivain Thomas Mann, du dramaturge Bertolt Brecht, du cinéaste Fritz Lang, du peintre Otto Dix, de l’école architecturale du Bauhaus... [...]

La crise des années 1930 et la fin de la République

La crise économique mondiale provoque la chute de la production industrielle allemande et de la Bourse. L’Allemagne connaît alors un chômage massif : on compte 6 millions de chômeurs en 1932, soit plus du quart de la population active.

Manifestation communiste en Allemagne, 1920 - crédits : Grandery/ Hulton Archive/ Getty Images

Manifestation communiste en Allemagne, 1920

Le mécontentement général profite au Parti national-socialiste des travailleurs allemands (N.S.D.A.P.) d’Adolf Hitler. Son discours populiste, nationaliste, antirépublicain et antisémite séduit[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter


Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. WEIMAR RÉPUBLIQUE DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Articles liés

  • ACCESSION D'HITLER AU POUVOIR

    • 2 médias

    Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler est nommé chancelier, dans la légalité de la République de Weimar. À ce moment-là, son parti, le Parti ouvrier allemand national-socialiste (NSDAP), ou Parti « nazi », est le plus important d'Allemagne depuis les élections législatives de 1932. Hitler veut tenter, après Mussolini en Italie, une synthèse du nationalisme et du socialisme dans le cadre d'un État raciste à construire [...] Lire la suite 

  • SPARTAKISME

    • Écrit par
    • 2 médias

    Le spartakisme fut un mouvement d’extrême gauche allemand qui, en 1918, tenta de propager la révolution bolchévique en Europe. Il participa activement à la révolution allemande de novembre 1918 et fut à l’origine de la création du Parti communiste d’Allemagne.En août 1914, lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les dirigeants du Parti social-démocrate allemand (SPD) se déclarent en faveur [...] Lire la suite 

  • TRAITÉ DE VERSAILLES

    • Écrit par
    • 1 média

    Le traité de Versailles, signé le 28 juin 1919 dans la galerie des Glaces du château de Versailles entre les Alliés et l’Allemagne, mit un terme officiel à la Première Guerre mondiale. La signature du traité clôt la conférence de la paix, ouverte le 18 juin 1919 à Paris, où seuls les pays vainqueurs (France, Italie, Royaume-Uni et États-Unis) siègent à la table des négociations pour mettre en [...] Lire la suite