FR4622

thérapie cellulaire et génique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De nombreuses maladies sont associées à la mort de cellules des organes atteints. Beaucoup d’autres maladies ont une origine génétique. Depuis le début des années 2000, on cherche à remplacer les cellules mortes ou défectueuses par des cellules saines (c’est la thérapie cellulaire) ou à corriger les conséquences d’un gène non fonctionnel (c’est la thérapie génique). Les 2 modes de traitements ne doivent pas être confondus. Cependant, chacun peut constituer une approche différente pour le traitement de la même maladie.

Thérapies cellulaires

Dans les thérapies cellulaires, l’idée est d’introduire au site de la lésion des cellules saines, capables de donner naissance aux cellules de l’organe, et donc de régénérer ce dernier. La greffe de moelle osseuse, qui contient les cellules souches du [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Article lié

cellules souches

Toutes les cellules d'un animal proviennent de la cellule œuf, par divisions successives et différenciation. À la fin de la quatrième division de l'œuf (stade 16 cellules), chaque cellule est toujours capable de donne...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Encyclopaedia Universalis
Transmission du gène de l'hémophilie par la reine Victoria

Le statut de vectrice d'hémophilie de la reine Victoria a entraîné l'apparition d'enfants atteints d'hémophilie dans les familles royales du Royaume-Uni, de Russie et d'Espagne, une donnée qui n'a pas été sans influence sur l'histoire de...

Crédits : © Encyclopaedia Universalis

© Encyclopaedia Universalis
Génétique de la mucoviscidose

La mucoviscidose est due à une mutation qui altère le fonctionnement d'une protéine membranaire, le canal qui transporte le chlore. Plusieurs mutations différentes sont connues. Il faut une mutation apportée par la mère et une mutation...

Crédits : © Encyclopaedia Universalis

© The Granger Collection, New York
Nicolas II et sa famille

Le tsar Nicolas II, la tsarine et leurs enfants. Le tsarévitch, assis en bas à gauche, de la photo est atteint d'hémophilie. Le gène muté provient, au travers de mariages royaux, de la famille de la reine Victoria d'Angleterre. C'est en partie...

Crédits : © The Granger Collection, New York

+ sur internet

FR4622