FR1767

supraconductivité

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


On appelle supraconductivité la propriété que possède un matériau quand il conduit parfaitement le courant électrique sans s’échauffer, c’est-à-dire quand sa résistance électrique est nulle. Ce phénomène n’est possible qu’au-dessous d’une température (appelée température critique) généralement très basse. Il a été découvert en 1911 par le physicien néerlandais Heike Kamerlingh Onnes, qui l’a constaté pour un barreau de mercure refroidi au-dessous de 4,15 kelvins (K), soit environ - 269 0C.

De nombreux matériaux se sont révélés supraconducteurs à très basse température (inférieure à 20 K, soit - 253 0C). Ces objets ont un comportement étonnant vis-à-vis du magnétisme : un champ magnétique modéré ne peut pas pénétrer à l’intérieur. On explique la [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Documents


  • Théorie de la supraconductivité
    Près de 50 ans après la découverte de la supraconductivité par Heike Kamerlingh Onnes en 1911, une théorie est proposée pour expliquer ce curieux comportement de la matière.

  • Découverte de supraconducteurs à haute température critique
    L’utilisation des très basses températures pour obtenir de la supraconductivité restait un réel handicap. La découverte de céramiques supraconductrices à plus haute température allait améliorer cette…

Pour aller plus loin :

Articles liés

conducteur et isolant, électricité

Un conducteur électrique est un milieu dans lequel les charges électriques sont libres de se déplacer. Un conducteur électrique conduit donc lecourant électrique. À l'inverse, un isolant électrique est un milieu qui n...  Lire l’article

froid, physique

Le froid, sensation contraire au chaud, est caractérisé en physique par une température très basse, qui correspond à un état de très faible agitation moléculaire. Les mouvements entre les molécules sont ralentis avec ...  Lire l’article

Joule, effet

L'échauffement d'un corps conducteur lors du passage d'un courant électrique est appelé « effet Joule », du nom du physicien britannique James Joule, qui étudia précisément ce phénomène. Joule établit en 1841 la loi P...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© M. Festi/ Shutterstock
Isolateurs de lignes à haute tension

Les lignes à haute tension véhiculent de très grandes quantités d'électricité. L'air sec est cependant un très bon isolant, et c'est pour cela que les câbles aériens ne sont pas protégés par des gaines isolantes comme les fils...

Crédits : © M. Festi/ Shutterstock

© 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.
Conductivité électrique

Un test de conductivité permet de déterminer si un matériau est conducteur ou isolant électrique. Ce test peut être réalisé simplement avec un circuit électrique. Si la lampe s'allume, le courant électrique circule : le matériau est...

Crédits : © 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.
Tableau de conductivité

Résultats des tests de conductivité pour quelques matériaux d'usage commun.

Crédits : © 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.

© THP/ Tim Hester Photography/ Shutterstock
Effet Joule

Lorsque le courant électrique traverse un conducteur, celui-ci est échauffé : c'est l'effet Joule. Cette élévation de température dépend de l'intensité du courant et du conducteur. Elle est mise à profit, comme ici pour une table de...

Crédits : © THP/ Tim Hester Photography/ Shutterstock

Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.
Électrolyse et courant électrique

 
Lorsqu'un composé chimique déterminé se dissout dans l'eau, par exemple le sel, ses molécules libèrent des ions de charges électriques opposées ; la solution qui en résulte est conductrice d'électricité. En introduisant dans cette...

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.

+ sur internet

Pour citer l’article

« supraconductivité ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/supraconductivite/

FR1767