401063

Sitting Bull


Sitting Bull est le surnom d’un chef sioux qui lutta pour empêcher les Américains d’annexer les territoires amérindiens. Il s’illustra dans la bataille de Little Bighorn, où il vainquit un groupe de soldats menés par le général George Armstrong Custer.

Sitting Bull appartient à la tribu amérindienne des Sioux. Il naît vers 1831 près de Grand River, dans l’actuel Dakota du Sud. Son nom sioux est Tatanka Iyotake. Il est nommé chef de tous les Sioux vers 1867.

Sitting Bull passe de nombreuses années à lutter contre les soldats américains. La découverte d’or sur les terres amérindiennes ne fait qu’aggraver les tensions. Peu après, le gouvernement des États-Unis ordonne de déplacer les Sioux dans des réserves. Mais Sitting Bull est prêt à s’y opposer. Le 25 juin 1876, une expédition menée par [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Sitting Bull » est également traité dans :

Sioux

Les Sioux, ou Indiens Dakota, sont un peuple d’Amérique du Nord. À l’origine, ils vivaient dans la région du lac Supérieur, dans le Minnesota d’aujourd’hui. Ils chassaient, pêchaient, cultivaient la terre et récoltai...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Library of Congress, Washington, D.C.; photograph, Heyn (neg. no. LC-USZ62-55848
Guerrier sioux

Comme de nombreux autres Amérindiens, les Sioux se défendaient et chassaient avec un arc et des flèches.

Crédits : © Library of Congress, Washington, D.C.; photograph, Heyn (neg. no. LC-USZ62-55848

+ sur internet

401063