FR3699

Les Regrets, livre de Joachim du Bellay

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1553, Joachim du Bellay quitte Paris pour Rome afin d’être le secrétaire de son oncle, le cardinal Jean du Bellay. Pendant ce séjour, Joachim du Bellay compose 2 recueils de sonnets : Les Regrets et les Antiquités de Rome. Ils seront publiés en 1558, quelques semaines après son retour en France. Alors que les Antiquités de Rome évoquent la grandeur et le déclin de l’ancienne capitale du monde, Les Regrets s’en prennent à la corruption de la Rome moderne et témoignent de la douleur de l’exil.

Le recueil se compose de 191 sonnets en alexandrins. Il s’ordonne selon un schéma assez clair : les « regrets » proprement dits expriment le désarroi du poète éloigné de sa terre natale. Suivent les poèmes satiriques, qui composent la plus grande partie du recueil. Ils sont [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

Bellay, Joachim du

Joachim du Bellay fut un poète français du 16e siècle. Il naît en 1523 près de Liré (Maine-et-Loire), mais on est mal renseigné sur son enfance. Il accomplit son droit à Poitiers, où il publie ses premiers poèmes. En ...  Lire l’article

récit de voyage

Le plaisir de la découverte que procure un voyage peut se doubler d'un autre plaisir : celui de raconter son expérience. De là est né un sous-genre littéraire, le « récit de voyage », qui associe un déplacement réel, ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© J.R. Freeman/ Courtesy of the trustees of the British Museum
Ronsard

L'œuvre de Ronsard est un parfait exemple de ce qu'a produit la Renaissance.

Crédits : © J.R. Freeman/ Courtesy of the trustees of the British Museum

© Leemage/ Corbis/ Getty Images
L'art humaniste

L'art humaniste cherche à renouer avec la vigueur de l'Antiquité. Ici David, sculpture en bronze de Donatello.

Crédits : © Leemage/ Corbis/ Getty Images

© D.R.
Joachim du Bellay, un poète à Rome

Dans Les Regrets, Joachim du Bellay évoque la grandeur perdue de Rome. Ici, une gravure du 16e siècle représentant le Circus Maximus.

Crédits : © D.R.

© T. Bidermann/ Shutterstock
Pétrarque

Effigie de Pétrarque au musée des Offices, à Florence.

Crédits : © T. Bidermann/ Shutterstock

+ sur internet

Pour citer l’article

« Les Regrets, livre de Joachim du Bellay ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/les-regrets-livre-de-joachim-du-bellay/

FR3699