FR2862

génotype et phénotype

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Au début du 20e siècle, la génétique se développe sous l’influence de la redécouverte des lois de Mendel et de la formulation de la théorie chromosomique de l’hérédité. Il devient nécessaire d’unifier le vocabulaire utilisé, en le resserrant sur la fonction de l’hérédité : la transmission des caractères. L’Anglais William Bateson crée en 1905 le mot « génétique » ; le Danois Wilhelm Johannsen crée en 1909 le mot « gène ».

Pour étudier le lien entre gènes et caractères au niveau d’un individu pris dans son ensemble et pas seulement d’un caractère isolé, Bateson crée au même moment les mots « génotype » et « phénotype ». Le génotype est l’ensemble des gènes d’un individu, tandis que le phénotype est l’ensemble des caractères observables du [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« génotype et phénotype » est également traité dans :

génétique

Le terme « génétique » vient du grec gennetikos, qui désigne ce qui est « propre à la reproduction ». Il apparaît en français, comme adjectif, en 1865 : il désigne ce qui concerne l’hérédité. Le substantif (Genetics)...  Lire l’article

caractère héréditaire

L’expression « caractère héréditaire » comprend 2 mots : caractère et héréditaire. En effet, tous les caractères ne sont pas héréditaires. En biologie, un caractère désigne n’importe quelle propriété physique ou comp...  Lire l’article

variation, biologie

À l’exception des vrais jumeaux, 2 individus d’une même espèce ne sont jamais absolument identiques. Les différences qui existent entre eux portent le nom de variation biologique. L’existence de variants est paradoxa...  Lire l’article

biologie moléculaire

L’expression « biologie moléculaire » fut créée en 1938 par un responsable de la fondation Rockefeller aux États-Unis. Cette fondation subventionnait de nombreux laboratoires de biologie et de médecine, et elle contr...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© F. Slooff/ Shutterstock
Hérédité de la couleur du pelage

La couleur du pelage est un caractère héréditaire. On voit ici des souris noires et des souris beige foncé (couleur agouti). La différence de coloration est due à l'existence de deux variants du même gène codant pour la couleur du pelage.

Crédits : © F. Slooff/ Shutterstock

© E. Lam/ Shutterstock
Polymorphisme des chiens

Ces 12 chiens appartiennent à la même espèce, le chien Canis. Leur extrême diversité est à l'image des variations qui affectent les gènes de pelage, taille, ossature, etc., sans pour autant mettre en cause le fait que ces animaux...

Crédits : © E. Lam/ Shutterstock

© Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images
François Jacob

Le médecin et biologiste français François Jacob, ici en 1974, a partagé avec ses compatriotes André Lwoff et Jacques Monod le prix Nobel de physiologie ou médecine, en 1965, pour ses travaux sur la régulation génétique chez les bactéries.

Crédits : © Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Jacques Monod, Prix Nobel 1965

Biochimiste français, Jacques Monod, Prix Nobel de médecine en 1965, est nommé, en 1967, professeur au Collège de France. Il fut un des fondateurs de la biologie moléculaire en France.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Editions Flammarion
La biologie est devenue moléculaire

Désormais, toute la biologie ou presque est devenue moléculaire. Ainsi, ce qu'on appelait « biologie de la cellule », puis « biologie cellulaire », est devenu « biologie moléculaire de la cellule », comme en atteste cet ouvrage...

Crédits : © Editions Flammarion

© Bettmann/ Getty Images
André Lwoff

Les biologistes français Jacques Monod (deuxième à partir de la droite), André Lwoff (à gauche de Monod) et François Jacob (à gauche de Lwoff), ont reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965, pour leurs travaux sur la...

Crédits : © Bettmann/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Gregor Mendel

Gregor Johann Mendel, prêtre mais aussi botaniste, fut un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn. Il découvrit les lois de l'hérédité qui portent son nom. On ignorait alors l'existence des...

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Bassano and Vandyk Studios
John Burdon Haldane

Le généticien britannique John Burdon Haldane est un des fondateurs de la génétique des populations. Il introduisit ainsi, dans le domaine de l'évolution, les approches de la génétique et de la sélection au niveau d'un grand nombre...

Crédits : © Bassano and Vandyk Studios

© T. Hajek/ Fotolia
Statue de Gregor Mendel, Brno, Slovaquie

Les expériences de Gregor Mendel étaient réalisées par croisement entre des plantes différant par un caractère héréditaire simple. C'est pourquoi sur cette statue de Mendel à Brno, on le représente tenant des brassées de plantes.

Crédits : © T. Hajek/ Fotolia

© Marage Photos/ Bridgeman Images
Lazzaro Spallanzani

L'abbé Lazzaro Spallanzani (1729-1799) fut un des fondateurs de la recherche biologique expérimentale. En démontrant le rôle des mâles et des femelles dans la reproduction, il permit de concevoir les expériences de génétique par croisement.

Crédits : © Marage Photos/ Bridgeman Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« génotype et phénotype ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/genotype-et-phenotype/

FR2862