FR0499

Aïd el-Kebir

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’Aïd el-Kebir, encore appelée « fête du sacrifice » ou « fête du mouton », est la fête religieuse la plus importante du monde musulman.

Elle est célébrée en souvenir de la soumission d’Abraham (Ibrahim en arabe) à Dieu. Selon le Coran, Abraham avait résolu de sacrifier son fils aîné, comme Dieu le lui avait ordonné. Touché par une si grande marque d’obéissance, Dieu épargna l’enfant (Ismaël pour la tradition musulmane) et lui substitua au dernier moment un bélier. Abraham est ainsi honoré comme étant le premier « musulman », le « soumis à Dieu ».

L’Aïd el-Kebir a lieu chaque année au moment de la dernière journée du grand pèlerinage à La Mecque (Arabie Saoudite). La fête commence par une prière à la mosquée et se poursuit par le sacrifice d’un mouton. La mise à mort doit être effectuée [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Le sacrifice d’Abraham selon le Coran
    Pour les musulmans, cet épisode est fondateur de la relation de l’homme à Dieu. Comme dans la Bible, Abraham se conforme à la volonté de Dieu, même effrayante. Cette soumission d’Abraham à Dieu en…

Pour aller plus loin :

Articles liés

sacrifice

Le sacrifice est un acte sacré au cours duquel une offrande est faite à une divinité : objet, nourriture, animal... Le sacrifice : un rite universel Sous une forme ou sous une autre, le sacrifice existe dans la plupar...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Zahid Hussein—Reuters/Corbis
Repas de nuit de ramadan

Ces jeunes Pakistanais aident à préparer le repas que les musulmans mangent après le coucher du soleil durant le ramadan.

Crédits : © Zahid Hussein—Reuters/Corbis

© Anastasios71/ Shutterstock
Galère, empereur romain

L'empereur romain Galère commémore sa victoire sur les Perses en 298. Entouré de magistrats en toge et assisté des ministres du culte, il procède à une libation sur un autel. L'empereur, chef de la religion traditionnelle, par sa piété à...

Crédits : © Anastasios71/ Shutterstock

© Bridgeman Images
Sacrifice humain aztèque

Destiné à assurer la marche du monde, le sacrifice humain, souvent pratiqué par arrachage du cœur, était un élément central de la religion aztèque.

Crédits : © Bridgeman Images

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les sacrifices humains chez les Aztèques

Claude-François Baudez est archéologue, spécialiste des sociétés mésoaméricaines. Il apporte des éclaircissements sur un certain nombre de points concernant la pratique des sacrifices humains chez les Aztèques.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© L. Mennonna, courtesy of Italian Ministry for Cultural Heritage and Activities
Le Sacrifice d’Isaac, L. Ghiberti

Lorenzo Ghiberti, Le Sacrifice d'Isaac. Pour les juifs et les chrétiens, le sacrifice d'Isaac marque la fin des sacrifices humains. Le fils d'Abraham est remplacé par un bélier. Pour les musulmans, c'est l'autre fils d'Abraham, Ismaël,...

Crédits : © L. Mennonna, courtesy of Italian Ministry for Cultural Heritage and Activities

+ sur internet

FR0499