FR4847

Septième Symphonie, musique de Gustav Mahler

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Septième Symphonie est une œuvre de Gustav Mahler, composée en 1904-1905 et créée en 1908, à Prague, sous sa direction.

Brillant orchestrateur, Mahler exploite toute la richesse des couleurs instrumentales. Il introduit ainsi des instruments inhabituels dans la Septième Symphonie : saxhorn baryton, mandoline, guitare, tambourin, cloches de troupeau.

La Septième Symphonie compte 5 mouvements « symétriques » : les deuxième et quatrième mouvements, baptisés Nachtmusik (« musique de nuit »), encadrent le scherzo central. Comme toutes les autres symphonies de Mahler à l’exception de la Sixième Symphonie, elle dépasse les 4 mouvements fixés par Joseph Haydn, faisant éclater la forme classique.

Surnommée « Chant de la nuit », la Septième Symphonie de Mahler avance des ténèbres vers la lumière [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Septième Symphonie, musique de Gustav Mahler » est également traité dans :

Mahler, Gustav

Gustav Mahler fut un compositeur autrichien qui vécut au tournant des 19e et 20e siècles. Ses symphonies portèrent l’ère romantique à son apogée et ouvrirent la voie aux évolutions musicales du 20e siècle. Un temps o...  Lire l’article

Le Chant de la Terre, musique de Gustav Mahler

Le Chant de la Terre (Das Lied von der Erde) est une œuvre de Gustav Mahler, composée en 1908 et créée à Munich en 1911, 6 mois après sa mort, par l'Orchestre du Konzertverein de Munich sous la direction de son fidèl...  Lire l’article

symphonie

Une symphonie (« accord des sons » en grec) est une pièce musicale pour orchestre, généralement en plusieurs parties, nommées mouvements. Dérivée de la sinfonia (pièce instrumentale servant d’ouverture) du 16e siècle...  Lire l’article

lied

Le lied (en allemand, « chanson ») est une pièce vocale à une voix, avec accompagnement instrumental, qui met en valeur un poème. Le lied appartient à la tradition germanique. Ses origines remontent au Volkslied (cha...  Lire l’article

musique classique

En Occident, la musique classique désigne la musique savante. C’est aussi le nom donné à la musique de la période dite classique, allant des années 1750 à 1820. La musique classique se distingue de la musique traditi...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© Time Life Pictures/ Pix Inc./ The LIFE Picture Collection/ Getty Images
Kathleen Ferrier et Bruno Walter

La contralto britannique Kathleen Ferrier et le pianiste et chef d'orchestre allemand Bruno Walter donnèrent d'inoubliables versions des lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la terre ») et Kindertotenlieder (« Chants pour des...

Crédits : © Time Life Pictures/ Pix Inc./ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du deuxième lied Der Einsame im Herbst (« Le Solitaire en automne »). Kathleen Ferrier, contralto ; Orchestre philharmonique de Vienne,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du troisième lied Von der Jugend (« De la jeunesse »). Julius Patzak, ténor ; Orchestre philharmonique de Vienne, direction Bruno Walter...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du quatrième lied Von der Schönheit (« De la beauté »). Kathleen Ferrier, contralto ; Orchestre philharmonique de Vienne, direction Bruno...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du sixième lied Der Abschied (« L'Adieu »). Julius Patzak, ténor ; Orchestre philharmonique de Vienne, direction Bruno Walter (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Gustav Mahler

Le compositeur autrichien Gustav Mahler en 1907.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Première Symphonie, en ré majeur, de Gustav Mahler

Première Symphonie, en majeur (version définitive en 4 mouvements), de Gustav Mahler : extrait du deuxième mouvement, Kräftig bewegt doch nicht zu schnell (« Avec une agitation puissante mais pas trop rapide »). Orchestre philharmonique...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du premier lied Das Trinklied vom Jammer der Erde (« La Chanson à boire de la douleur de la Terre »). Julius Patzak, ténor ; Orchestre...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Première Symphonie, en ré majeur, de Gustav Mahler

Première Symphonie, en majeur, de Gustav Mahler : extrait du troisième mouvement, Feierlich und gemessen, ohne zu schleppen (« Solennel et mesuré, sans traîner »). Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie « Résurrection », en ut mineur, de Gustav Mahler

Deuxième Symphonie « Résurrection », en ut mineur, de Gustav Mahler : extrait du premier mouvement, Allegro maestoso. Jo Vincent, soprano ; Kathleen Ferrier, contralto ; Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, direction Otto Klemperer...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie, en sol majeur, de Gustav Mahler

Quatrième Symphonie, en sol majeur, de Gustav Mahler : extrait du premier mouvement, Allegro : Bedächtig. Nicht eilen (« Circonspect. Sans se presser »). Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1945).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie, en sol majeur, de Gustav Mahler

Quatrième Symphonie, en sol majeur, de Gustav Mahler : extrait du quatrième mouvement, Das himmlische Leben (« La Vie céleste »), Sehr behaglich (« Très agréable »). Desi Halban, soprano ; Orchestre philharmonique de New York,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Das Lied von der Erde, de Gustav Mahler

Cycle de lieder Das Lied von der Erde (« Le Chant de la Terre »), de Gustav Mahler : extrait du cinquième lied Der Trunkene im Frühling (« L'Ivrogne au printemps »). Kathleen Ferrier, contralto ; Orchestre philharmonique de Vienne,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, en ré mineur, de Gustav Mahler

Troisième Symphonie, en mineur, de Gustav Mahler : extrait du cinquième mouvement, Lustig im Tempo und keck im Ausdruck (« De tempo joyeux et avec effronterie »). Hildegard Rössl-Majdan, alto ; Wiener Sängerknaben, Orchestre...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Cinquième Symphonie, en ut dièse mineur, de Gustav Mahler

Cinquième Symphonie, en ut dièse mineur, de Gustav Mahler : extrait du quatrième mouvement, Adagietto, Sehr langsam (« Très lent »). Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1947).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sixième Symphonie « Tragique », en la mineur, de Gustav Mahler

Sixième Symphonie « Tragique », en la mineur, de Gustav Mahler : extrait du premier mouvement, Allegro energico ma non troppo. Orchestre symphonique de Vienne, direction F..Charles Adler (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Septième Symphonie « Chant de la nuit », en si mineur, de Gustav Mahler

Septième Symphonie « Chant de la nuit », en si mineur, de Gustav Mahler : extrait du quatrième mouvement, Andante amoroso : seconde Nachtmusik (« Musique de nuit »), Mit Aufschwung (« Avec élan »). Orchestre de l'Opéra de Vienne,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler

Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler : extrait du chœur Uns bleibt ein Erdenrest. Wiener Sängerknaben, Wiener Singakademie, Orchestre symphonique de Vienne, direction Hermann Scherchen (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Symphonie, en ré majeur, de Gustav Mahler

Neuvième Symphonie, en majeur, de Gustav Mahler : extrait du deuxième mouvement, Im Tempo eines gemächlichen Ländlers (« Dans le tempo d'un ländler confortable »). Orchestre philharmonique de Vienne, direction Bruno Walter...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 38 « Prague », en ré majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Symphonie no 38 « Prague », en majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait du troisième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, direction Otto Klemperer (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie, en ut majeur, d’Anton von Weber

Deuxième Symphonie, en ut majeur, d'Anton von Weber : extrait du quatrième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
"Joseph Haydn"

Joseph Haydn, ici vers 1760, est considéré comme le père de la symphonie. Il n'en a pourtant à cette époque composé qu'une seule.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 104, « Londres », en ré majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 104, « Londres », en  majeur, de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement, menuetto (allegro). Orchestre philharmonique de Berlin, direction Sergiu Celibidache (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert

Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert : extrait du premier mouvement, allegro vivace. Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Symphonie, en ré mineur, de Ludwig van Beethoven

Neuvième Symphonie, en mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du quatrième mouvement, finale (allegro assai). Westminster Choir, Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski

Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski : extrait du troisième mouvement, allegro molto vivace. Orchestre philharmonique de Berlin, direction Igor Markevitch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, « Rhénane », de Robert Schumann

Extrait du deuxième mouvement, Scherzo, de la Troisième Symphonie, en mi bémol majeur, « Rhénane » (opus 97), de Robert Schumann. Orchestre symphonique de Detroit, direction Paul Paray (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Dante-Symphonie, de Franz Liszt

Dante-Symphonie, de Franz Liszt : extrait du premier mouvement, inferno. Orchestre des Concerts Colonne, direction Georges Sébastian (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms

Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms : extrait du troisième mouvement, poco allegretto. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Getty
Michael Tippett et Adrian Boult

Le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (au premier plan) en compagnie du compositeur britannique Michael Tippett, le 30 janvier 1958. À la tête de l'Orchestre symphonique de la B.B.C., il créera le 5 février 1958, au Royal Festival...

Crédits : © Hulton Getty

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Dietrich Fischer-Dieskau et Gerald Moore

Le baryton allemand Dietrich Fischer-Dieskau se produisit souvent au côté du pianiste britannique Gerald Moore, comme ici au Covent Garden de Londres, en 1959. Il remettra au goût du jour le lied allemand et enregistrera avec son...

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Geoffrey Parsons, Elisabeth Schwarzkopf et Walter Legge

Le pianiste australien Geoffrey Parsons (à droite), en compagnie de la soprano allemande Elisabeth Schwarzkopf et de son mari Walter Legge (à gauche), directeur artistique des disques Columbia, en 1965. Il accompagnera, à l'instar du Bri...

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Erlkönig, de Franz Schubert

Extrait du Roi des aulnes (D 328), de Franz Schubert. Alexander Kipnis, basse ; Gerald Moore, piano (enregistré en 1936).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Gretchen am Spinnrade, de Franz Schubert

Extrait du lied Gretchen am Spinnrade (« Marguerite au rouet »), de Franz Schubert. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Edwin Fischer, piano (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Truite, de Franz Schubert

Extrait du lied La Truite, de Franz Schubert. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Karl Hudez, piano (enregistré en 1948).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
An die Musik, de Franz Schubert

Extrait du lied An die Musik, de Franz Schubert. Elisabeth Schwarzkopf, soprano ; Edwin Fischer, piano (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Winterreise, de Franz Schubert

Cycle de lieder Winterreise (« Voyage d'hiver »), de Franz Schubert : extrait du lied Gute Nacht (« Bonne Nuit »). Hans Hotter, baryton ; Gerald Moore, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Winterreise, de Franz Schubert

Cycle de lieder Winterreise (« Voyage d'hiver »), de Franz Schubert : extrait du lied Auf dem Flusse (« Sur la rivière »). Hans Hotter, baryton ; Gerald Moore, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Winterreise, de Franz Schubert

Cycle de lieder Winterreise (« Voyage d'hiver »), de Franz Schubert : extrait du lied Die Post (« La Poste »). Hans Hotter, baryton ; Gerald Moore, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Dichterliebe, de Robert Schumann

Cycle de lieder Dichterliebe (« Les Amours du poète »), de Robert Schumann : extrait du dixième lied Hör ich das Liedchen klingen. Lotte Lehmann, soprano ; Bruno Walter, piano (enregistré en 1942).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
An die ferne Geliebte, de Ludwig van Beethoven

An die ferne Geliebte (« À la bien-aimée lointaine », opus 98), de Ludwig van Beethoven : extrait du premier lied, en mi bémol majeur, Auf dem Hügel sitz ich spähend. Dietrich Fischer-Dieskau, baryton ; Hertha Klust, piano (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4847