FR2138

LES GRANDES BAIGNEUSES, peinture de Paul Cézanne

La version des Grandes Baigneuses (1906) conservée au Philadelphia Museum of Art (Philadelphie) est considérée comme la dernière version d’un thème privilégié par Paul Cézanne. C’était en tout cas celle qui restait à sa mort dans son atelier des Lauves à Aix-en-Provence. Elle est d’ailleurs moins achevée que les versions, antérieures semble-t-il, de la National Gallery de Londres (1900-1905) et de la Fondation Barnes à Merion (1900-1905).

Elle s’en distingue d’abord par le format, qui n’est plus horizontal mais presque carré, inscrivant le groupe des baigneuses dans un paysage fortement structuré par la courbure des arbres. Le paysage lointain permet aussi à Cézanne de donner une impression de profondeur. Les groupes de personnages sont relativement les mêmes entre les différentes [...]


La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus adaptés au niveau Junior
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter



« LES GRANDES BAIGNEUSES, peinture de Paul Cézanne » est également traité dans :

CÉZANNE, Paul (1839-1906)

Né le 19 janvier 1839 à Aix-en-Provence, Paul Cézanne fut un peintre longtemps ignoré du grand public. Il influença pourtant de nombreux peintres du xxe siècle, notamment Braque et Picasso. Il est aujourd’hui considé...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© AKG-images
Autoportrait, P. Cézanne

Autoportrait de Paul Cézanne, vers 1878-1880. Huile sur toile, 33,5 cm × 24,5 cm. Nouvelle Pinacothèque, Munich.

Crédits : © AKG-images

+ sur internet

FR2138