FR2133

L’Atelier du peintre, peinture de Gustave Courbet

Lors de l’Exposition universelle de 1855 à Paris, L’Atelier du peintre de Gustave Courbet est refusé.

L’Exposition universelle de 1855, qui succède à celle de Londres, en 1851, est une manifestation exceptionnelle, en grande partie grâce à sa section artistique. Remplaçant le traditionnel Salon, celle-ci est consacrée à tous les artistes vivants, français et étrangers, et n’est plus limitée aux œuvres récentes, comme c’était la règle au Salon. C’est ainsi que, à la demande du gouvernement impérial soucieux d’établir la prééminence de la France dans les beaux-arts, des artistes, comme Jean Auguste Dominique Ingres, Eugène Delacroix, Horace Vernet ou Alexandre-Gabriel Decamps, présentent de véritables rétrospectives de leur carrière. Gustave Courbet veut s’imposer par ce genre de [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Article lié

autoportrait, art

L'autoportrait est la représentation qu'un artiste fait de lui-même. Ce genre apparaît à la fin du Moyen Âge et se répand au début de la Renaissance. La pratique de l'autoportrait est favorisée par la mise au point, à...  Lire l’article

Courbet, Gustave

Gustave Courbet fut un peintre français du 19e siècle. Ses peintures de paysans, de travailleurs et de gens ordinaires ouvre la voie au « réalisme » pictural des années 1850. Gustave Courbet naît le 10 juin 1819 à Orn...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Bridgeman Images
La Roche percée d’Étretat, G. Courbet

Gustave Courbet, La Roche percée d'Étretat, 1869. Huile sur toile, 76,2 cm × 123,1 cm.

Crédits : © Bridgeman Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« L’Atelier du peintre, peinture de Gustave Courbet ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-du-peintre-peinture-de-gustave-courbet/

FR2133