FR3000

collision continentale, géologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La collision continentale correspond à la rencontre entre deux lithosphères continentales.

La fermeture d’un océan précède généralement une collision continentale. L’océan se ferme lorsque la croûte océanique qui le porte passe sous la croûte continentale (plus légère) d’un des deux continents. Il s’agit d’une subduction « océan-continent ». C’est ce qui se passe actuellement avec le plongement de la plaque océanique Pacifique sous l’Amérique du Sud, qui est à l’origine de la cordillère des Andes.

Au fur et à mesure de la fermeture de l’océan, les deux continents se rapprochent jusqu’à rentrer en contact : c’est la collision. Au début de la collision, l’océan qui « s’enfonçait » entraîne derrière lui un des deux continents, qui plonge alors lui-même et passe donc [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

Cénozoïque

Le Cénozoïque est défini comme l'ère (période de temps géologique) de la « vie récente ». Il regroupe ce qui autrefois était séparé en ère tertiaire et ère quaternaire. C'est la dernière ère de l'éon Phanérozoïque. Su...  Lire l’article

chaîne himalayenne, géologie

L'Himalaya est une chaîne de montagnes dont la formation commence il y a environ 55 millions d'années (Ma), lorsque les continents indien et eurasiatique entrent en collision. Longue de 2 400 kilomètres et large de 25...  Lire l’article

géologie de la France

L'histoire géologique de la France peut être divisée en 6 grandes époques, qui correspondent désormais à des domaines géographiques. Les plus anciennes roches en France ont environ 2 milliards d'années. Ce sont des gn...  Lire l’article

magma

Le magma est un mélange de roches partiellement fondues et de gaz dissous. Le liquide magmatique est le plus souvent silicaté (il contient de la silice [SiO2]). La partie solide est constituée des minéraux de la roche...  Lire l’article

Paléozoïque

Le Paléozoïque, autrefois appelé ère primaire, a été défini au 19e siècle comme l'ère (période de temps géologique) de la « vie ancienne ». C'est l'ère la plus ancienne de l'éon Phanérozoïque. En effet, dans les année...  Lire l’article

Pyrénées, formation des

La chaîne de montagnes des Pyrénées s'étend, selon une direction ouest-nord-ouest à est-sud-est, du golfe de Gascogne au golfe du Lion sur 430 kilomètres, pour une largeur de 60 à 150 kilomètres. Structure en éventail...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Universalis France
Dérive des continents

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Encyclopædia Universalis France
Principales plaques lithosphériques

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.
Tectonique des plaques

La tectonique des plaques est une théorie de l'évolution de la surface du globe dans son entier. Son impact est général sur l'ensemble des sciences de la Terre. La surface de la Terre est formée par une mosaïque de blocs rigides en mouvement...

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Formation de l’Himalaya

Modèle schématique de la formation de l'Himalaya.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Chaîne himalayenne

Coupe géologique schématique de l'Himalaya.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Collision Inde-Asie

Blocs diagrammes montrant l'expulsion latérale vers l'est des blocs continentaux sud-tibétain, nord-tibétain et du Kunlunshan, au front du poinçon indien. Cette expulsion latérale se fait grâce à de grandes failles de décrochement senestres....

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© De Agostini Picture Library/ De Agostini/ Getty Images
Chogori ou K2

Le Chogori, plus connu sous le nom de K2, deuxième sommet du monde (8 611 mètres), dans le Grand Himalaya.

Crédits : © De Agostini Picture Library/ De Agostini/ Getty Images

© G. Mahéo
Roches himalayennes

Filon de leucogranite (bande blanche penchée vers la droite au-dessus du marteau) formé par cristallisation d'un magma acide injecté dans des gneiss œillés (Himalaya du Népal). Les gneiss œillés sont issus de la transformation métamorphique...

Crédits : © G. Mahéo

© G. Mahéo
Granite himalayen

Détail des minéraux présent dans certains leucogranites (Himalaya du Népal). Le minéral rouge sombre au centre est un grenat, les minéraux noirs sont des tourmalines et les minéraux blancs un mélange de quartz, plagioclase et feldspath...

Crédits : © G. Mahéo

© NOAA Photo Library
Lave basaltique de dorsale océanique

Au large des îles Galápagos, la dorsale océanique sépare la plaque lithosphérique des Cocos de la plaque Nazca. Comme partout où l'expansion océanique se manifeste, les épanchements de lave basaltique adoptent au fond des océans cette forme...

Crédits : © NOAA Photo Library

© G. Mahéo
Injection de granite dans du marbre

Photographie d'une petite poche de leucogranite (diamètre environ 1 mètre) formée à la suite de la cristallisation d'un magma injecté dans un niveau de marbre (Himalaya, sud-ouest de la Chine). Le marbre se reconnaît à la présence de lits...

Crédits : © G. Mahéo

© G. Mahéo
Basalte en coussin himalayen

Basalte en coussin observé dans la région du Ladakh, dans l'Himalaya indien, au niveau de la zone de suture entre l'Inde et l'Asie. Ce basalte en coussin s'est formé lors du refroidissement sous l'eau d'une lave. Il correspond au reste du pl...

Crédits : © G. Mahéo

+ sur internet

FR3000