FR3001

chaîne himalayenne, géologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


L’Himalaya est une chaîne de montagnes dont la formation commence il y a environ 55 millions d’années (Ma), lorsque les continents indien et eurasiatique entrent en collision. Longue de 2 400 kilomètres et large de 250 à 400 kilomètres, cette chaîne est comprise entre la plaine du Gange au sud et le plateau du Tibet au nord. C’est la plus haute chaîne de montagnes du monde, avec 11 sommets supérieurs à 8 000 mètres, dont le « toit de monde », l’Everest, haut de 8 848 mètres.

Structure de la chaîne himalayenne

L’Himalaya est constitué de roches sédimentaires, métamorphiques et magmatiques empilées les unes sur les autres par de grandes failles chevauchantes plongeant vers le nord. Ces chevauchements sont à l’origine de la forte épaisseur de la croûte en Himalaya. [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Documents


  • La dérive continentale de l’Inde
    L’Inde a « traversé » tout l’actuel océan Indien, de l’Afrique à l’Asie.

  • L’Himalaya, une chaîne très active
    L’Himalaya est une chaîne de montagnes qui s’élève.

« chaîne himalayenne, géologie » est également traité dans :

collision continentale, géologie

La collision continentale correspond à la rencontre entre deux lithosphères continentales. La fermeture d’un océan précède généralement une collision continentale. L’océan se ferme lorsque la croûte océanique qui le ...  Lire l’article

roches magmatiques

Les roches magmatiques sont des roches issues du refroidissement d’un magma. Trois grandes familles Les roches magmatiques peuvent refroidir lentement en profondeur, ce sont les roches magmatiques plutoniques. Elles ...  Lire l’article

roche

Les roches sont une matière dure, formée d’un ou plusieurs minéraux. Elles forment la couche externe de la Terre, la croûte terrestre. Sa partie inférieure est faite de roches solides, le manteau, la partie supérieur...  Lire l’article

roches sédimentaires

Les roches sédimentaires sont des roches qui se forment à la surface de la Terre, souvent en présence d’eau, par accumulation de sédiments ou par précipitation chimique. Les roches sédimentaires affleurent sur plus d...  Lire l’article

roches métamorphiques

Les roches métamorphiques sont issues de la transformation à l’état solide d’anciennes roches sédimentaires ou magmatiques soumises à des températures et à des pressions différentes de celles qui existaient lors de l...  Lire l’article

Himalaya

Les plus hautes montagnes du monde se dressent dans l’Himalaya. Cette grande chaîne de montagnes d’Asie du Sud s’étend sur 2 500 kilomètres d’ouest en est. La majeure partie se trouve enInde, au Népal et au Bhoutan. ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Universalis France
Himalaya

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© J. Singer/ Click
Himalaya

Le plateau du Tibet, dont les altitudes varient de 4 000 à 5 000 mètres, offre des conditions bioclimatiques qui ne permettent guère que l'élevage. Au fond, le mont Everest.

Crédits : © J. Singer/ Click

© Steve Vidler/SuperStock
Grès

Cette formation gréseuse ressemblant à une vague se trouve en Australie. Les différentes bandes correspondent à des lits de grès, plus ou moins indurés, que l'érosion éolienne et hydrique a plus ou moins attaqué.

Crédits : © Steve Vidler/SuperStock

© Kirkendall/Spring
Orgues basaltiques

En refroidissant, le basalte forme des colonnes, comme ici en Californie (États-Unis).

Crédits : © Kirkendall/Spring

© age fotostock/SuperStock
Dalles calcaires

Le calcaire est souvent utilisé pour faire des dallages.

Crédits : © age fotostock/SuperStock

© Mauritius/SuperStock
Ardoise

L'ardoise est une roche métamorphique qui se débite en feuillets.
 

Crédits : © Mauritius/SuperStock

© Joe Cornish/ Getty Images
roche

Les rochers de la pointe du Percho, en Bretagne.

Crédits : © Joe Cornish/ Getty Images

© C. Sappa/ De Agostini/ Getty images
Les Baux-de-Provence, Bouches-du-Rhône

Le village des Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône) est construit sur une arête calcaire des Alpilles.

Crédits : © C. Sappa/ De Agostini/ Getty images

© E. Buffetaut
Limite Crétacé-Tertiaire

Les couches sédimentaires servent souvent à dater des événements géologiques. C'est le cas ici (falaises de Stevns Klint, au Danemark) où la personne indique la mince couche d'argile contenant les marqueurs d'un impact météoritique, qui...

Crédits : © E. Buffetaut

© Tony Waitham/ robertharding/ Getty Images
Karst du Yunnan, Chine

Le plateau oriental du Yunnan, d'une altitude moyenne de 2 000 mètres, est essentiellement calcaire et connaît un climat tropical humide. La conjugaison de la nature de la roche et des précipitations a façonné ce paysage de karst à...

Crédits : © Tony Waitham/ robertharding/ Getty Images

© Bertrand Juilliard
Falaises calcaires d’Étretat, Seine-Maritime

Les falaises d'Étretat (Seine-Maritime) sont faites de craie. L'érosion a laissé en mer un bloc en forme d'aiguille.

Crédits : © Bertrand Juilliard

© F. Giraud/ Aptien, 112 Ma, La Marcouline SE France, 2011
Sédimentation marine

Cette superposition de strates montre des faciès de dépôts marins profonds : alternances décimétriques de calcaire (blancs) et de marne (gris) marins, surmontés d'une falaise massive blanche de calcaire bioclastique (La Marcouline, Var).

Crédits : © F. Giraud/ Aptien, 112 Ma, La Marcouline SE France, 2011

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cycle des roches

La surface de la Terre est constituée de roches d'origines différentes.
Les roches rencontrées sur un volcan ou sur une falaise ne se ressemblent généralement pas. Elles sont différentes par leur couleur, leur aspect et aussi par la...

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© A. Amat/ Shutterstock
Granite

La structure grenue du granite, la roche magmatique la plus présente à la surface de la Terre. Les « grains » noirs sont du mica (la biotite), les blancs du feldspath et les translucides du quartz.
 

Crédits : © A. Amat/ Shutterstock

© Encyclopaedia Britannica, Inc.
Gabbro

Le gabbro est une roche plutonique, donc grenue, de teinte générale vert noirâtre, plus ou moins mouchetée de blanc. Les « grains » blancs sont des plagioclases, les noirs de la biotite et les verts foncés des pyroxènes, principalement...

Crédits : © Encyclopaedia Britannica, Inc.

© T. Grundy/ Shutterstock
Andésite

L'andésite est une roche volcanique en général gris violacé clair. Les laves andésitiques sont moins fluides que les laves basaltiques et se figent souvent en formant des dômes ou des aiguilles. Le volcanisme andésitique est...

Crédits : © T. Grundy/ Shutterstock

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Collision continentale

Modèle schématique de formation d'une chaîne de montagnes de collision.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Jacobs Stock Photography/ Stockbyte/ Getty Images
Parc national des Écrins, Hautes-Alpes

Les Alpes résultent de la collision de la plaque africaine et de la plaque européenne, avant que l'océan Alpin, qui les séparait, ne se referme. Cette photographie montre le Parc national des Écrins (Hautes-Alpes).

Crédits : © Jacobs Stock Photography/ Stockbyte/ Getty Images

© Bridgeman Images
Psyché ranimée par le baiser de l’Amour, A. Canova

Le marbre résulte de la transformation du calcaire (roche sédimentaire) par métamorphisme régional de température moyenne ou par métamorphisme de contact. Beaucoup plus dur que le calcaire, le marbre est souvent utilisé pour les...

Crédits : © Bridgeman Images

© Jean-Pierre Floc'h / L.A.S.E.H.
Gneiss plissé

Le gneiss est une roche métamorphique caractérisée par une foliation plissée, montrant une alternance de lits clairs (feldspaths, quartz.) et de lits foncés (micas, amphiboles). Le gneiss résulte du métamorphisme régional du granite, une...

Crédits : © Jean-Pierre Floc'h / L.A.S.E.H.

© G. Mahéo
Gneiss

Photographie de gneiss produit lors du métamorphisme et de la déformation d'un granite. On distingue de gros minéraux en forme d'œil, les feldspaths potassiques, ainsi que des niveaux formant des feuillets noirs riches en un mica noir : la...

Crédits : © G. Mahéo

© G. Mahéo
Transformation métamorphique

Photographie de lame mince de roche en lumière polarisée montrant la réaction de transformation métamorphique d'un grenat (rose au centre) en amphibole (vert) et quartz (blanc). Le grenat fait environ 1 millimètre de diamètre.

Crédits : © G. Mahéo

© G. Mahéo
Schiste

Photographie d'un schiste à grenat (Népal). Le schiste est formé lors du métamorphisme d'une roche argileuse. Ce métamorphisme est marqué par l'apparition de nouveaux minéraux, tels que les micas, qui s'orientent pour former les feuillets...

Crédits : © G. Mahéo

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Faciès métamorphiques

Les faciès métamorphiques dans leur contexte géodynamique.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

Pour citer l’article

« chaîne himalayenne, géologie ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne-geologie/

FR3001