Essai 10 jours gratuit

La machine de Newcomen

L'inventeur anglais Thomas Newcomen construit en 1712 la première machine à vapeur utilisable. Elle est alors appelée alors « pompe à feu » ou machine atmosphérique.

 

Aux extrémités d'un balancier horizontal, Newcomen suspend 2 tiges : d'un côté, celle d'une pompe aspirante ; de l'autre, celle d'un piston coulissant dans un cylindre disposé au-dessus d'une chaudière. Quand la vapeur soulève le piston, le balancier descend vers la pompe, entraînant la tige jusqu'à la nappe d'eau. Après injection d'eau froide, la vapeur introduite dans le cylindre se condense, et la pression atmosphérique fait chuter le piston (d’où le nom de « machine atmosphérique »), ce qui relève [...]

Pour citer l'article : « La machine de Newcomen », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-machine-de-newcomen/

Ce document est lié à l'article machine à vapeur