Essai 10 jours gratuit

La comédie, une nouvelle manière de faire du théâtre

Au 17e siècle, à travers les œuvres de Corneille et Molière, la comédie prend une importance nouvelle, en accord avec la place que le théâtre occupe désormais dans la vie sociale.

Conçue par opposition à la tragédie, domaine de la terreur et de la pitié, et à la farce, aux ressorts énormes et gratuits, la comédie doit mettre en scène des personnages de condition moyenne, appelés à triompher des obstacles qui se dressent sur leur chemin. Écrite dans un langage élégant et mesuré, elle sera conforme à la bienséance requise par la bonne société et obéira aux règles de la vraisemblance, qui imposent le respect des unités de temps, d'action et de lieu Ici, le but du théâtre est de figurer le monde par les moyens [...]

Pour citer l'article : « La comédie, une nouvelle manière de faire du théâtre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-comedie-une-nouvelle-maniere-de-faire-du-theatre/

Ce document est lié à l'article théâtre, genre