FR4351

Parnasse


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Parnasse fut un mouvement poétique français de la seconde moitié du 19e siècle. Il emprunte son nom à la montagne grecque, située près de Delphes, où, sous la conduite d’Apollon, séjournaient les 9 Muses de la mythologie.

Ce mouvement se réclame en partie du romantisme, au moins pour l’exotisme et la recherche de la perfection dans la forme. Les précurseurs sont Théophile Gautier, adepte de « l’art pour l’art », une théorie qui assigne à l’art le seul culte de la beauté, Théodore de Banville, Charles Baudelaire, qui s’en éloignera par la suite, et surtout Leconte de Lisle, auteur d’une poésie vigoureuse et impersonnelle tournée vers l’histoire antique (Poèmes antiques, 1852 ; Poèmes barbares, 1862). En 1866, 1871 et 1876, 3 volumes du Parnasse contemporain [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Le Parnasse, à l’écart de la politique
    L’arrivée au pouvoir de Napoléon III marque une coupure dans la poésie du 19e siècle. Celle-ci crée un monde à part, à l’écart de la politique et voué à l’exaltation d’une idée de la…

« Parnasse » est également traité dans :

Gautier, Théophile

Théophile Gautier fut un écrivain et poète français du 19e siècle. Il naît à Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 30 août 1811, puis suit ses parents à Paris où il fait ses études secondaires. Très jeune, il fréquente les mil...  Lire l’article


Voir aussi

+ sur internet

FR4351