Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MANDELA, Nelson (1918-2013)

  • Écrit par
Le saviez-vous ?
  • Nelson Mandela passa près de 30 ans en prison avant de devenir le premier président noir de l’Afrique du Sud.
  • Avant d’être emprisonné en 1962, Mandela fut arrêté 2 fois : en 1952 et en 1956. Ses libertés civiles et politiques furent restreintes la première fois, mais il fut acquitté la seconde fois.
Nelson Mandela - crédits : © Louise Gubb/ Corbis Saba/ Corbis Historical/ Getty Images

Nelson Mandela

Nelson Mandela fut un homme politique sud-africain. Il fut le premier président noir d’Afrique du Sud, de 1994 à 1999. Avant d’être élu à la tête du pays, il passa presque 30 ans en prison pour avoir combattu l’apartheid en Afrique du Sud. L’apartheid était une politique gouvernementale qui séparait les Blancs des Noirs.

Nelson Rolihlahla Mandela naît le 18 juillet 1918 à Umtata, en Afrique du Sud. Il obtient son diplôme à l’université d’Afrique du Sud en 1941. Il étudie le droit et devient avocat.

Mandela veut défendre les droits des Noirs. Ceux-ci constituent la majorité de la population, mais ce sont les Blancs qui contrôlent le gouvernement. Les Noirs n’ont presque aucun droit durant l’apartheid. En 1944, Mandela rejoint un groupe appelé le Congrès national africain (ANC). Ce groupe mène la lutte contre l’apartheid. En 1949, Mandela devient un des chefs de l’ANC.

Le gouvernement sud-africain désapprouve les actions de Mandela. En 1962, il est emprisonné. Il devient célèbre pendant son emprisonnement. Les Noirs du pays œuvrent à sa libération.[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter


Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. MANDELA, Nelson (1918-2013) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Articles liés

  • AFRIQUE DU SUD

    • Écrit par
    • 8 médias

    L’Afrique du Sud occupe l’extrémité sud du continent africain. Elle a trois capitales : Pretoria (Tshwane), Le Cap, Bloemfontein.Les habitants de l’Afrique du Sud sont en majorité noirs, mais le pays a été gouverné par des Blancs jusqu’en 1994.GéographieL’Afrique du Sud est bordée par l’océan Atlantique et l’océan Indien. Sa frontière nord touche la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique et l’Eswatini (ex-Swaziland) [...] Lire la suite 

  • APARTHEID

    • Écrit par
    • 3 médias

    L’apartheid était un système de ségrégation raciale qui régna en Afrique du Sud des années 1950 jusqu’en 1991. Le terme signifie « état de séparation » en afrikaans, la langue des Afrikaners (Blancs d’Afrique du Sud).Malgré une population en majorité noire, l’Afrique du Sud fut longtemps dirigée par les Blancs. Les Afrikaners adoptèrent des lois instaurant un état de ségrégation (séparation) et de discrimination à l’égard des non-Blancs [...] Lire la suite 

  • CONGRÈS NATIONAL AFRICAIN

    • Écrit par
    • 1 média

    Le Congrès national africain (A.N.C.) est un parti politique d’Afrique du Sud. Il défendait les droits des Noirs et des métis à l’époque de l’apartheid. Nelson Mandela, le premier président noir d’Afrique du Sud, était membre de l’A.N.C. Au début du 20e siècle, l’Afrique du Sud n’était dirigée que par des Blancs. Les Noirs composaient la plus grande partie de la population, mais ils ne jouissaient pas des mêmes droits [...] Lire la suite