FR1987

Hattin, bataille de

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la suite de la bataille de Hattin, en 1187, le sultan d’Égypte Saladin réussit à chasser les chrétiens qui avaient pris Jérusalem en 1099.

Le sultan ayyoubide Saladin, maître de l’Égypte et du sud de la Syrie, a appelé au djihad (guerre sainte) pour éliminer les États latins issus de la première croisade. Encouragé par les Byzantins, appuyé par la plupart des autres princes musulmans de la région et fort du soutien du calife abbasside de Bagdad, il déclenche son offensive à l’été de 1187, en assiégeant Tibériade, en Palestine.

L’armée chrétienne tente de dégager la ville et s’avance à travers une zone particulièrement sèche en cette saison. L’armée est très affaiblie par les hésitations du roi, par les défections et par le manque d’eau. Le 4 juillet 1187, le roi et ses derniers [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Hattin, bataille de » est également traité dans :

Saladin

Saladin fut un important souverain musulman, adversaire des croisés. Il leur reprit Jérusalem. Né en 1138 à Tikrit, en Mésopotamie (l’Irak d’aujourd’hui), Saladin est issu d’une famille kurde. Il se met au service du...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Hulton Archive/ Getty Images
Saladin

Saladin, sultan d'Égypte et de Syrie, veut réunir toutes les terres de l'Islam. Il combat les chrétiens qui, au cours des croisades, occupent Jérusalem et d'autres lieux saints. Gravure de Gustave Doré.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

FR1987