FR4608

gale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La gale est une maladie de la peau due à la présence d’un animal microscopique : un acarien appelé sarcopte. Le sarcopte s’introduit sous la peau et y creuse de minuscules galeries dans lesquelles il pond ses œufs. Les œufs éclosent, et certains nouveaux sarcoptes sortent de la galerie, s’accouplent et pénètrent à d’autres endroits de la peau. Le cycle continue donc, amplifiant les signes de la maladie.

La gale se caractérise par des démangeaisons intenses au niveau de la peau infectée. Ces démangeaisons sont particulièrement importantes la nuit. On observe également des sillons rouges de quelques centimètres, terminés par une sorte de vésicule transparente. On peut isoler le sarcopte de ces lésions pour être certain du diagnostic. La gale touche le plus souvent les mains, les [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« gale » est également traité dans :

parasite

Les parasites sont des organismes qui vivent sur un autre organisme ou à l’intérieur de celui-ci. Ils en dépendent pour se nourrir et pour certaines de leurs fonctions. Leur victime, appelée hôte, est habituellement ...  Lire l’article

peau

La fonction évidente de la peau est d’isoler l’intérieur du corps du milieu extérieur. On doit ajouter le fait que la peau et ses prolongements qui s’invaginent dans le corps (muqueuses digestive, pulmonaire et vagin...  Lire l’article

maladies parasitaires

Un parasite est un organisme qui vit, se développe et se reproduit aux dépens d’un hôte qui l’héberge. Le détournement d’une partie des ressources biologiques de l’hôte, la réponse de ce dernier à la présence du para...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Jose B. Ruiz/ Nature Picture Library
Gui

Le gui est une plante parasite, car elle enfonce ses racines dans les troncs et les branches des arbres pour y puiser sa nourriture.

Crédits : © Jose B. Ruiz/ Nature Picture Library

Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.
Anophèle, moustique vecteur du paludisme

Le paludisme, ou malaria, est une maladie tropicale transmise par la femelle du moustique anophèle. On estime qu'elle affecte dans le monde une population de 500 millions de personnes et cause près de 2 millions de morts par an. Lorsqu'un...

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis pour la version française.

© 2009 Encyclopædia Universalis France S.A.
Principaux insectes vecteurs de maladies

Quelques-uns des principaux insectes vecteurs de maladies parasitaires et tropicales. Ces diptères transmettent la fièvre jaune, la leishmaniose, le paludisme.

Crédits : © 2009 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Encyclopædia Universalis France
Principales maladies à vecteur

Principales maladies à vecteurs, leur insecte vecteur et leur agent pathogène.

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Tim Flach/ Getty Images
Anophèle (moustique)

Les anophèles transmettent le paludisme à l'homme et à d'autres vertébrés (oiseaux, singes). Sur ce détail d'un anophèle (× 20), on distingue, au niveau de la tête et de haut en bas : les yeux réniformes, les 2 antennes munies de...

Crédits : © Tim Flach/ Getty Images

© OMS, 2011
Carte de l'extension mondiale du paludisme

Le paludisme est dû à la transmission d'un parasite, appelé Plasmodium, par un insecte du genre Anopheles. La maladie ne sévit que là où l'anophèle peut vivre, dans les zones intertropicales. Cette carte montre que, du fait des efforts...

Crédits : © OMS, 2011

© J. Harshaw/ Shutterstock
Tête d'un ténia, ver parasite de l'intestin

Tous les parasites ne sont pas microscopiques, tant s'en faut. Les vers, intestinaux ou hépatiques, sont également des parasites qui en général provoquent la faiblesse du sujet qui les hébergent, parce qu'ils vivent aux dépens de leur...

Crédits : © J. Harshaw/ Shutterstock

© NASA
Barrage d'Assouan, Égypte

Le barrage d'Assouan en Égypte, ici vu d'avion, a été une réussite de la collaboration entre l'Égypte et l'Union soviétique. Il produit de l'électricité et régule les eaux du Nil. En revanche, le flux d'eau qui atteint les zones...

Crédits : © NASA

© A. Bolbot/ Shutterstock
Écosystème favorable aux tiques

Les parasites existent ailleurs que sous les tropiques. Puces et poux en sont de bons exemples. Les grandes herbes des prairies et clairières des zones tempérées hébergent des tiques, insectes parasites suceurs de sang, qui, de plus, sont cap...

Crédits : © A. Bolbot/ Shutterstock

© khlungcenter/ Shutterstock
Moustique vecteur de la fièvre jaune

Ce moustique du genre Aedes est une des créatures les plus impopulaires du monde. Mais seules les femelles se nourrissent de sang, élément nécessaire à la maturation des œufs. C'est lors du repas sanguin que les moustiques se contaminent...

Crédits : © khlungcenter/ Shutterstock

© Encyclopædia Universalis France
Distribution géographique des parasites responsables de la bilharziose

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Istituto Geografico De Agostini
Structure de la peau, en coupe

La complexité de la structure de la peau apparaît sur cette coupe observée au microscope. Après coloration, l'épiderme apparaît en rouge sur un derme bleuté.

Crédits : © Istituto Geografico De Agostini

Pour citer l’article : « gale ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/gale/

FR4608

Plus sur Internet

Qwant® Junior est le premier moteur de recherche sécurisé pour enfants et adolescents. Il permet une navigation sûre, en privilégiant une liste de sites approuvés par l’Éducation Nationale.


Rechercher avec Qwant® Junior