FR4931

conservation, physique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Les lois de conservation expriment en physique des propriétés fondamentales des interactions entre les corps. Elles sont issues d’observations et d’expériences répétées. Bien les connaître est indispensable.

Un exemple célèbre est la conservation de la matière, exprimée par l’affirmation d’Antoine de Lavoisier en 1777 devant l’Académie des sciences : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Par ces mots, le chimiste français résumait tout ce qu’il avait appris en étudiant de façon détaillée les processus de combustion. En pesant soigneusement les corps en contact au début et à la fin d’une réaction chimique, il avait démontré que la masse totale des matières présentes reste constante. Il avait déterminé en particulier que la masse gagnée par un échantillon de soufre lors [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« conservation, physique » est également traité dans :

interaction, physique

Dans le langage courant, une interaction est une action réciproque entre 2 sujets, par exemple un échange d’énergie ou d’information : 2 boxeurs sont en interaction de façon souvent brutale ; 2 amis qui se téléphonent...  Lire l’article

force

Une force est une poussée ou une traction exercée sur un objet. Elle survient lorsque 2 objets interagissent, c’est-à-dire lorsque l’un des objets fait quelque chose à l’autre. Lorsque l’interaction cesse, la force s...  Lire l’article

équilibre, sciences

La notion d’équilibre (du latin aequus, « égal », et libra, « balance, poids ») caractérise les situations où les forces en présence sont égales, ou sont telles qu'aucune ne surpasse les autres. Pour un observateur, ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Bob Elsdale—Photonica/Getty Images
Tir à la corde

Dans le tir à la corde, chacune des 2 équipes tire la corde de toutes ses forces.

Crédits : © Bob Elsdale—Photonica/Getty Images

© 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.
Résultante de 2 forces

 
F est la résultante des forces F1 et F2 : F = F1 + F2. On l'obtient géométriquement en traçant le parallélogramme ABCD.

Crédits : © 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.
Moment d'une force

 
Le moment M de la force F par rapport au point O est le produit des vecteurs OA et F : M = OA × F. On montre que la valeur du moment M est aussi égale au produit de d et F : M = d × F. d est appelé le bras de levier.

Crédits : © 2011 Encyclopædia Universalis France S.A.

© S. Petrov/ Shutterstock
Équilibre physique

Pour un funambule ou un équilibriste, 2 forces sont en présence : son poids et la réaction de celui-ci sur le câble. La résultante de ces 2 forces est nulle : c'est la première condition pour qu'il y ait équilibre. La seconde condition est...

Crédits : © S. Petrov/ Shutterstock

© GSFC/ NRL/ JPL-Caltech/ NASA
Soleil

L'interaction faible déclenche les réactions thermonucléaires qui permettent au Soleil (comme à toutes les étoiles) de produire de l'énergie, laquelle nous fait vivre, et ce pendant plusieurs milliards d'années.

Crédits : © GSFC/ NRL/ JPL-Caltech/ NASA

© AOES-Medialab/ ESA
Satellite Goce

Les satellites artificiels, comme ici Goce qui a cartographié le champ de gravitation terrestre jusqu'en 2013, les satellites naturels, comme la Lune, les planètes, comme la Terre... tous les astres obéissent aux lois de l'attraction...

Crédits : © AOES-Medialab/ ESA

+ sur internet

Pour citer l’article

« conservation, physique ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/conservation-physique/

FR4931