FR4012

beat generation

On appelle beat generation un mouvement américain né dans les années 1950, qui rejette le conformisme et le matérialisme de l’époque.

La beat generation naît dans la communauté new-yorkaise de Greenwich Village et dans le quartier de North Beach à San Francisco. Utilisé par la première fois par l’écrivain américain Jack Kerouac, le terme beat signifie « foutu » ; mais il connotera par la suite la spiritualité « béate » que cherchaient ses membres. Peu intéressé par le changement social, le mouvement beat prône l’illumination personnelle à travers l’expérience du jazz, du sexe, des hallucinogènes et du bouddhisme zen. Le style et les sujets non conventionnels des écrivains beat ont déclenché une révolution littéraire.

Le poète Allen Ginsberg et le romancier Jack [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« beat generation » est également traité dans :

San Francisco

San Francisco est une ville de l’ouest des États-Unis, située dans le nord de l’État de Californie. La ville est construite sur plusieurs collines, le long de la rive sud d’une baie ouverte sur l’océan Pacifique. San...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© John Elk III/ Lonely Planet Images/ Getty Images
San Francisco, États-Unis

Le « cable car » (tramway à crémaillère) de San Francisco (Californie), en service depuis les années 1870 et, au fond, l'île d'Alcatraz, au milieu de la baie.

Crédits : © John Elk III/ Lonely Planet Images/ Getty Images

+ sur internet

FR4012