1036

Essai 10 jours gratuit

Stonehenge, sanctuaire ou nécropole ?

Stonehenge, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O. depuis 1986 et situé dans la plaine de Salisbury, dans le sud-est de l'Angleterre. Ce site est sans doute le monument mégalithique le plus célèbre du monde. Il fait partie de tout un ensemble qui confère au lieu une importance exceptionnelle.

L'histoire de Stonehenge s'est échelonnée sur au moins 2 millénaires, entre 3000 et 1600 environ av. J.-C., le point culminant étant (vers 2400 av. J.-C.) l'érection du cercle des bluestones, ces pierres bleues transportées depuis le pays de Galles, puis des 5 grands portiques en grès Sarsen.

Des fouilles y ont commencé dès le 17e siècle. Le site est souvent interprété comme un sanctuaire lié au soleil, celui-ci se levant au solstice d'été dans l'axe principal du monument. Des fouilles entreprises dans les années 2000 et l'étude de restes humains, notamment grâce à de nouvelles datations au carbone 14, font penser qu'existait une nécropole à incinération dès 3000 av. J.-C. Elle était délimitée par un premier cercle de bluestones et réservée à une élite, peut-être originaire, comme les pierres elles-mêmes, du pays de Galles où se trouvent des monuments similaires parmi les plus anciens.

Pour citer l'article : « Stonehenge, sanctuaire ou nécropole ? », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/stonehenge-sanctuaire-ou-necropole/

Ce document est lié à l'article Stonehenge, site archéologique