53

Essai 10 jours gratuit

Nasser annonce la nationalisation du canal de Suez

Le dirigeant égyptien Nasser nationalise le 26 juillet 1956 le canal de Suez, en réaction à l'annulation de l'aide financière promise par les États-Unis pour la construction du barrage d'Assouan. Il prononce un discours le jour même pour expliquer que sa politique nationaliste est destinée à devenir le moteur du développement économique du pays.

« La pauvreté n'est pas une honte, mais c'est l'exploitation des peuples qui l'est.

Nous reprendrons tous nos droits, car ces fonds sont les nôtres, et ce canal est la propriété de l'Égypte. [...] Nous construirons le Haut-Barrage [d'Assouan] et nous obtiendrons tous les droits que nous avons perdus. Nous maintenons nos aspirations et nos désirs. Les 35 millions de livres [monnaie égyptienne] que la Compagnie encaisse, nous les prendrons, nous, pour l'intérêt de l'Égypte. [...]

En quatre ans, nous avons senti que nous sommes devenus plus forts et plus courageux, et comme nous avons pu détrôner le roi le 26 juillet [1952], le même jour nous nationalisons la Compagnie du canal de Suez. Nous réalisons ainsi une partie de nos aspirations et nous commençons la construction d'un pays sain et fort.

[...] Aujourd'hui, ce seront les Égyptiens comme vous qui dirigeront la Compagnie du canal, qui prendront consignation de ses différentes installations, et dirigeront la navigation dans le canal, c'est-à-dire dans la terre d'Égypte. »

Source : discours de Gamal Abdel-Nasser, prononcé le 26 juillet 1956 à Alexandrie (extrait)



Pour citer l'article : « Nasser annonce la nationalisation du canal de Suez », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/nasser-annonce-la-nationalisation-du-canal-de-suez/

Ce document est lié à l'article affaire de Suez