Essai 10 jours gratuit

Les alliances entre cités grecques antiques

À partir de 500 av. J.-C., la Grèce devient la civilisation dominante en Méditerranée. Elle est divisée en plusieurs centaines de cités indépendantes et souvent rivales. Les plus puissantes d'entre elles tentent alors d'imposer leur suprématie sur les autres en constituant des alliances.

Une cité grecque a 3 façons de manifester sa supériorité sur d'autres cités.

D'abord, elle peut être à la tête d'une ligue essentiellement militaire : Sparte détient depuis la seconde moitié du 6e siècle av. J.-C. l'hégémonie sur la plupart des cités du Péloponnèse, qui se placent sous ses ordres au cas où une guerre est décidée en commun. C'est la Ligue du Péloponnèse.

Ensuite, elle peut, comme Thèbes en Béotie, unir les cités voisines en un [...]

Pour citer l'article : « Les alliances entre cités grecques antiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/les-alliances-entre-cites-grecques-antiques/

Ce document est lié à l'article Péloponnèse, guerre du