Essai 10 jours gratuit

La distribution des voix à l’opéra

Les rôles d'opéra sont écrits pour un type de voix particulier, en fonction des traits de caractère que le compositeur cherche à souligner.

Elle est jeune et belle, elle sera soprano. Il est jeune et beau, il sera ténor. Ils s'aiment et devraient avoir l'avenir pour eux. Mais un troisième personnage, dont l'ardeur amoureuse pour la première n'est pas payée de retour, perturbe la tranquillité du couple. Il sera baryton (parfois, basse). Au 19e siècle, l'image de ce trio d'opéra est si courante qu'elle en devient cliché, et l'on pourrait multiplier les exemples : Leonore-Florestan-Pizarro (Fidelio, Ludwig van Beethoven, 1805, 1806, 1814), Agathe-Max-Kaspar (Le Freischütz, Carl Maria von Weber, 1821), Elsa-Lohengrin-Friedrich von [...]

Pour citer l'article : « La distribution des voix à l’opéra », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-distribution-des-voix-a-l-opera/

Ce document est lié à l'article voix, musique