Essai 10 jours gratuit

L’apport de l’ADN en paléoanthropologie

En paléoanthropologie (étude de l'homme, c'est-à-dire du genre Homo), l’analyse de l’ADN des restes humains fossiles est un outil en plein essor.

Le matériel génétique le plus ancien ayant fait l’objet d’une analyse est celui d'un Néandertalien daté d'environ 100 000 ans. En 2010, la séquence du génome complet de l'homme de Néandertal a pu être reconstituée à partir de l'ADN de 4 individus datés de 40 000 ans. De 1 à 4 % de l'ADN de ces Néandertaliens se retrouvent dans certaines populations d'hommes actuels. Néandertal aurait donc contribué au patrimoine génétique de l'espèce humaine actuelle. Les analyses [...]

Pour citer l'article : « L’apport de l’ADN en paléoanthropologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-apport-de-l-adn-en-paleoanthropologie/

Ce document est lié à l'article néandertaliens