FR3892

Webern, Anton von

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Anton von Webern fut un compositeur autrichien du début du 20e siècle. Membre de la seconde école de Vienne, il fut l’un des pionniers de la musique sérielle dodécaphonique (fondée sur des séries de 12 sons) inventée par Arnold Schönberg.

Anton Friedrich Wilhelm von Webern naît le 3 décembre 1883 à Vienne (Autriche-Hongrie). Il apprend le piano auprès de sa mère et étudie la théorie musicale à Klagenfurt. Élève de Schönberg de 1904 à 1908, il obtient un doctorat à l’université de Vienne en 1906. Avec Schönberg et un autre élève de ce dernier, Alban Berg, il explore la musique atonale (dépourvue de centre tonal), par exemple dans les Cinq Mouvements pour quatuor à cordes (1910).

Webern adopte la méthode dodécaphonique dès que Schönberg la met au point, en 1924, et ne l’abandonnera [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Anton von Webern : grandes dates
    La vie et l’œuvre d’Anton von Webern sont ponctuées par quelques dates marquantes.

Pour aller plus loin :

Articles liés

Stravinski, Igor

Igor Stravinski fut un compositeur russe du 20e siècle, naturalisé français puis américain. Il donna un nouvel élan au ballet. Rejetant le romantisme, il créa un son « propre » et simple. Il écrivit pour des combinais...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© Bettmann/ Corbis
Alban Berg

Le compositeur autrichien Alban Berg fut un des piliers de la seconde école de Vienne, avec Arnold Schönberg et Anton von Webern.

Crédits : © Bettmann/ Corbis

© D.R.
Anneliese Rothenberger

La soprano allemande Anneliese Rothenberger incarne ici le rôle-titre de Lulu, opéra d'Alban Berg, en 1967 à la Staatsoper de Hambourg, dans la célèbre mise en scène de l'intendant allemand Günther Rennert.

Crédits : © D.R.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Séries dodécaphoniques : 3 exemples

Ces 3 séries dodécaphoniques utilisent les 12 sons de la gamme chromatique (ou échelle dodécaphonique).

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Séries dodécaphoniques : 3 autres exemples

Ces 3 séries dodécaphoniques utilisent les 12 sons de la gamme chromatique (ou échelle dodécaphonique).

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Séries dodécaphoniques d’Arnold Schönberg

Série de 12 sons, sous ses 4 formes principales, utilisée dans le Quatrième Quatuor d'Arnold Schönberg, l'une des pages maîtresses du dodécaphonisme. La forme originale enchaîne les notes comme suit...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Série dodécaphonique d’Anton von Webern

Cette série de 4 fois 3 sons (qui utilise la totalité des 12 sons de la gamme chromatique) provient du Concerto pour neuf instruments d'Anton von Webern. La forme originale est constituée des notes si, si bémol...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Bagatelle sans tonalité, de Franz Liszt

Extrait de Bagatelle sans tonalité, de Franz Liszt. Simon Barere, piano (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© L. Hassel/ Age fotostock
Arnold Schönberg

Le compositeur autrichien Arnold Schönberg fonda la seconde école de Vienne et inventa la musique sérielle dodécaphonique (fondée sur des séries de 12 sons).

Crédits : © L. Hassel/ Age fotostock

+ sur internet

FR3892