TOUSSAINT LOUVERTURE


Bien que né esclave, Toussaint Louverture fut un grand chef militaire. Il lutta pour l’indépendance de Saint-Domingue, qui devint Haïti, pays qui occupe une partie de l’île d’Hispaniola, située dans les Antilles.

Jeunes années

Son vrai nom est François Dominique Toussaint. Il naît vers 1743 à Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti). Comme la plupart des esclaves du pays, il est noir. Malgré sa condition, il étudie le français et le latin. Jeune homme, il supervise le travail des autres esclaves sur une vaste plantation. Il est affranchi (rendu libre) en 1777.

Chef rebelle

Pendant une grande partie de la vie de Toussaint, Saint-Domingue est sous le contrôle de la France. Mais les Français qui vivent dans le pays sont beaucoup moins nombreux que les esclaves. En 1791, ces derniers entrent en [...]


La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus adaptés au niveau Junior
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter



Pour aller plus loin :

« Toussaint Louverture »

abolition de l'esclavage dans les colonies françaises

La lutte pour l'abolition de l'esclavage commence au 18e siècle, que ce soit en Grande-Bretagne ou aux États-Unis nouvellement créés. En France, en dépit de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Encyclopædia Universalis France
Haïti : carte de situation

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Encyclopædia Universalis France
Haïti : drapeau

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Encyclopædia Universalis France
Haïti : carte générale

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Rotorhead 30A Productions/ Shutterstock
Citadelle Laferrière, Haïti

La citadelle Laferrière se dresse sur un pic, près de la ville de Cap-Haïtien. Elle fut construite au lendemain de la guerre de l'indépendance (1804).

Crédits : © Rotorhead 30A Productions/ Shutterstock

+ sur internet

401497