FR4277

SS (Schutzstaffel)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La SS, ou Schutzstaffel (« escouade de protection »), est la garde spéciale du Parti national-socialiste allemand, créée en 1923 pour protéger Adolf Hitler.

Les SS portent un uniforme : casquette noire, brassière à bords noirs avec croix gammée, emblème à tête de mort.

Au début, ils ne sont qu’une centaine. Dissoute par le gouvernement, la SS renaît en 1929 lorsqu’Heinrich Himmler en devient le chef. C’est lui qui est le véritable fondateur de l’« Ordre noir ». Les effectifs de la SS augmentent rapidement : 2 000 en 1930, 50 000 en 1933, 210 000 en 1936.

L’image la plus connue de la SS est celle des unités à tête de mort, chargées de la surveillance des camps de concentration. Mais la SS remplit d’autres besognes. Elle agit dans les domaines des [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

Gestapo

La Gestapo fut la police politique de l'Allemagne nazie, créée en 1933 par Hermann Göring. Ce terme est la contraction de l'expression allemande Geheime Staatspolizei, qui signifie « police secrète d'État ». C'est l'o...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© AP
Procès de Nuremberg, 1946

Le bras droit d'Hitler, Hermann Göring, se tient debout dans le box des accusés durant le procès de Nuremberg, en Allemagne.

Crédits : © AP

© The Image Bank
Procès de Nuremberg et de Tokyo, 1945-1946

Le 20 novembre 1945, 6 mois après la capitulation sans condition de l'Allemagne, s'ouvre à Nuremberg le procès des dirigeants nazis.
Hermann Göring, Rudolf Hess, Joachim von Ribbentrop, Wilhelm Keitel et 15 autres accusés, ayant tous plaidé...

Crédits : © The Image Bank

© Fred Ramage/ Getty Images
Procès de Nuremberg, 1946

Les criminels de guerre nazis devant leurs juges, au procès de Nuremberg, en Allemagne, le 1er octobre 1946.

Crédits : © Fred Ramage/ Getty Images

© AP
Shoah

Les nazis obligèrent les juifs à porter des insignes, comme cette lettre J (Jude, juif en allemand) pour les repérer facilement.

Crédits : © AP

© Piotr Golabek/Dreamstime.com
Shoah

Un mémorial a été construit dans l'ancien camp de concentration de Majdanek, en Pologne.

Crédits : © Piotr Golabek/Dreamstime.com

© Hulton Archive/ Getty Images
Fours crématoires du camp d'extermination de Dachau

Les fours crématoires du camp de concentration de Dachau, en Allemagne, sont une preuve de la «solution finale» des nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Jpatava/ Shutterstock
Shoah

Le grand portail d'entrée du camp d' Auschwitz-Birkenau (Auschwitz II), surmonté de son sinistre corps de garde, est devenu un symbole du projet nazi de destruction des Juifs d'Europe, le plus souvent désigné aujourd'hui par le mot hébreu...

Crédits : © Jpatava/ Shutterstock

© Bettmann/Corbis
Défilé nazi à Nuremberg

Les SA (sections d'assaut), formation paramilitaire ou milice privée, défilent dans les rues de Nuremberg, en Allemagne, après un rassemblement du parti nazi.

Crédits : © Bettmann/Corbis

© Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images
Joseph Goebbels, Heinrich Himmler et Rudolf Hess

De gauche à droite, 3 des principaux dirigeants nazis, en 1935 : Joseph Goebbels, en charge de la propagande, Heinrich Himmler, chef des SS, et Rudolf Hess, organisateur du parti au côté d'Adolf Hitler.

Crédits : © Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
nazisme

Gregor Strasser (1892-1934), leader berlinois du parti nazi, vers 1930. Sa concurrence avec Hitler provoquera son éviction, puis son assassinat lors de la Nuit des longs couteaux.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Encyclopædia Universalis France
Allemagne, 1938-1945

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Hulton Getty
Jeunesses hitlériennes

Embrigadement de la jeunesse : rassemblement de la branche cadette (10-14 ans) des Jeunesses hitlériennes.

Crédits : © Hulton Getty

© Hulton Getty
Défilé nazi, 1933

Des membres du parti nazi défilent à Nuremberg, en 1933. Leurs étendards portent l'emblème du Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei (Parti national-socialiste des travailleurs allemands) : le svastika, connu sous le nom de croix gammée.

Crédits : © Hulton Getty

© Topical Press Agency/ Getty Images
Volkswagen

La Volkswagen (voiture du peuple), dont le concept est défini dès 1931 par l'ingénieur autrichien Ferdinand Porsche. La voiture est présentée ici par Hitler en mai 1938, lors de la pose de la première pierre de l'usine qui doit la produire...

Crédits : © Topical Press Agency/ Getty Images

© National Archives
Découverte des camps de concentration, 1945

En avril 1945, progressant vers Berlin, Américains et Britanniques libèrent les camps de concentration situés sur le territoire du Reich. Si leur existence était déjà connue, la découverte constitue un véritable choc. Fosses communes...

Crédits : © National Archives

© Encyclopaedia Universalis
Camps de concentration et d'extermination nazis

Les camps de concentration et d'extermination de l'Allemagne nazie.

Crédits : © Encyclopaedia Universalis

© H Miller/ Getty Images
Camp de concentration de Buchenwald

Des déportés du camp de concentration de Buchenwald, lors de leur libération par l'armée américaine, en avril 1945.

Crédits : © H Miller/ Getty Images

© Upthebanner/ Shutterstock
camps de concentration

Créé en mai 1940, Auschwitz I est le premier des 3 camps implantés aux abords du village polonais d'Oswiecim. La devise au-dessus du portail, « Arbeit macht frei », en français « Le travail rend libre », est apparue dès le premier camp...

Crédits : © Upthebanner/ Shutterstock

© Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images
Ghetto de Varsovie, 1943

Des juifs du ghetto de Varsovie sont emmenés par des soldats allemands, après l'insurrection de 1943.

Crédits : © Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« SS (Schutzstaffel) ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/ss-schutzstaffel/

FR4277