FR1971

Speke, John Hanning

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


John Hanning Speke fut un officier britannique de l’armée des Indes, qui, lors de voyages en Afrique, découvrit le lac Victoria et la source du Nil.

Né en 1827, John Hanning Speke sert au Pendjab (région du nord de l’Inde, alors sous domination britannique) et explore l’Himalaya dans sa jeunesse. Il voyage ensuite avec Richard Francis Burton, d’abord en Somalie, puis en Afrique de l’Est. Ils découvrent le lac Tanganyika en 1858.

La même année, Speke, sans Burton, découvre le plus grand lac d’Afrique qu’il nomme lac Victoria, en hommage à la reine d’Angleterre. Bien que sa thèse soit contestée, il est certain qu’il s’agit de la principale source du Nil. La Royal Geographical Society lui demande d’entreprendre une autre expédition afin de confirmer sa découverte, ce qu’il fait en 1860, avec [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Speke, John Hanning » est également traité dans :

Mutesa Ier

Mutesa Ier fut, au milieu du 19e siècle, un souverain africain qui essaya d’ouvrir son royaume sur le monde extérieur. Au début de 1857, Mutesa Ier accède au trône du Bouganda (un royaume africain situé en Ouganda ac...  Lire l’article

Victoria, lac

Le lac Victoria est le plus grand lac d’Afrique, et le deuxième plus grand lac d’eau douce du monde. Il s’étend entre la Tanzanie, l’Ouganda et, pour une petite part, le Kenya. Le lac Victoria occupe 69 484 kilomètre...  Lire l’article


Voir aussi


Média des articles liés


© K. Muller/DeA Picture Library
Lac Victoria

Coucher de soleil sur le lac Victoria.

Crédits : © K. Muller/DeA Picture Library

+ sur internet

Pour citer l’article

« Speke, John Hanning ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/speke-john-hanning/

FR1971