FR3576

Sailer, Toni

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Toni Sailer fut un célèbre skieur autrichien. Il remporta les 3 médailles d’or attribuées en ski alpin aux jeux Olympiques de Cortina d’Ampezzo, en 1956. Il a été élu « sportif autrichien du 20e siècle ».

Anton Engelbert, dit « Toni », Sailer naît le 17 novembre 1935 à Kitzbühel. Tout petit, il chausse déjà des skis. Adolescent, il dévale les pentes de la station de Kitzbühel avec une grande facilité.

En 1955, Toni Sailer intègre l’équipe nationale. Il remporte la très difficile descente de Wengen (Suisse), impressionnant tous ses rivaux. En 1956, aux jeux Olympiques d’hiver de Cortina d’Ampezzo, il réalise un exploit qu’on pensait impossible : remporter les 3 épreuves. En effet, à l’époque, personne ne brillait à la fois dans les disciplines techniques [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Sailer, Toni » est également traité dans :

ski

Le ski est un sport d’hiver. C’est un sport très populaire, fondé sur la vitesse et qui procure des sensations fortes. Mais il peut aussi être dangereux. Les skis sont des planches longues et fines, en métal, en bois ...  Lire l’article

jeux Olympiques

Les jeux Olympiques constituent le plus grand événement sportif du monde. Ils regroupent des athlètes venus de plus de 200 pays lors des jeux Olympiques d’été, et de près de 100 pays lors des jeux Olympiques d’hiver. ...  Lire l’article

Killy, Jean-Claude

Célèbre skieur français, Jean-Claude Killy a gagné toutes les courses de ski alpin aux jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Il a donc remporté 3 médailles d’or. Jean-Claude Killy naît le 30 août 1943 à Saint-Cloud (Ha...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP
Cérémonie de clôture des jeux Olympiques de Turin, 2006

Le début et la fin des jeux Olympiques sont marqués par des cérémonies grandioses. Ici, cérémonie de clôture des jeux Olympiques d'hiver de Turin (Italie), en 2006, mise en scène par Daniele Finzi Pasca.

Crédits : © Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP

© VANOC/ COVAN
Flamme olympique

La flamme olympique est allumée devant les ruines d'Olympie, en Grèce, avant que le relais débute. Ici, la cérémonie organisée pour les Jeux d'hiver de Vancouver, en 2010.

Crédits : © VANOC/ COVAN

© technotr/ Getty Images
Skieur faisant un slalom

En slalom, le skieur descend une piste jalonnée de portes formées de piquets. Les piquets sont souples, le skieur peut donc les toucher pour aller plus vite. Mais il doit franchir toutes les portes. Sinon, il est disqualifié.

Crédits : © technotr/ Getty Images

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Tracé des différentes pistes de ski alpin

Il y a 4 grands types d'épreuves de ski alpin. En descente (à gauche), le skieur dévale une piste longue et pentue. En slalom (à droite), il doit faire des virages très serrés. Le slalom géant et le super-géant (au centre) combinent ces...

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Piste de ski acrobatique

En ski acrobatique, le skieur doit dévaler une piste jalonnée de nombreuses bosses durant l'épreuve du même nom. Dans l'épreuve de sauts, il s'élance d'une rampe pour exécuter des figures aériennes.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Snowboard : piste de half-pipe

En snowboard, l'épreuve de half-pipe consiste à effectuer des figures sur une piste en demi-lune.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Ullstein Bild/ Getty Images
Birger Ruud

Le saut à skis figure au programme des jeux Olympiques d'hiver depuis leur création, en 1924. Ici, le Norvégien Birger Ruud, vainqueur du concours aux Jeux de Garmisch-Partenkirchen, en 1936.

Crédits : © Ullstein Bild/ Getty Images

© Ullstein Bild/ Getty Images
Christl Cranz

Le ski alpin fut inscrit au programme des jeux Olympiques en 1936. L'Allemande Christl Cranz remporte la seule épreuve, le combiné.

Crédits : © Ullstein Bild/ Getty Images

© Bertrand Laforet/ Gamma-Rapho/ Getty Images
Jean-Claude Killy et Guy Périllat

Jean-Claude Killy (dossard 14) manifeste sa joie à l'issue de la descente lors des jeux Olympiques d'hiver de Grenoble, en 1968. Le Français vient de remporter la première de ses trois médailles d'or. À droite, Guy Périllat (dossard 1)...

Crédits : © Bertrand Laforet/ Gamma-Rapho/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« Sailer, Toni ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/sailer-toni/

FR3576