FR3649

Poincaré, Raymond

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Raymond Poincaré fut un homme politique français de la Troisième République.

Raymond Poincaré naît le 20 août 1860 à Bar-le-Duc (Meuse). Il fait des études de droit et devient avocat. Il commence sa carrière politique en tant que conseiller général de la Meuse ; puis il est élu député de ce département en 1887. Républicain modéré, il occupe rapidement des postes dans les ministères de l’Instruction publique (en 1893 et 1895) et des Finances (en 1894-1895). Bien que laïque, il ne prend pas parti lors des grands débats du début du 20e siècle concernant la place des Églises vis-à-vis de l’État. Sa personnalité l’impose comme un homme du consensus ; en 1909, il est élu à l’Académie française.

En 1912-1913, il est président du Conseil et forme un gouvernement d’Union nationale. [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

Cartel des gauches

Le Cartel des gauches gouverna la France de 1924 à 1926. Il s'agissait de l'alliance de plusieurs partis politiques de gauche : la Section française de l'Internationale ouvrière (S.F.I.O.), qui regroupait les socialis...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© National Archives, Washington D.C.
Traité de Versailles, 1919

Clemenceau, de face dans l'embrasure de la porte, en compagnie des négociateurs du traité de Versailles après la Première Guerre mondiale. À droite, de profil, le président des États-Unis Woodrow Wilson. À gauche, en conversation, le Premier...

Crédits : © National Archives, Washington D.C.

© Hulton Archive/ Getty Images
Traité de Versailles, 1919

Le président du Conseil français Georges Clemenceau marche entre le Premier ministre britannique Lloyd George (à gauche) et le président des États-Unis Woodrow Wilson (à droite) pour se rendre à la conférence de la paix, à Versailles, en...

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Centre historique des Archives Nationales
Le 14 juillet, fête nationale

En 1880, le choix du 14 juillet comme jour de la fête nationale est une des décisions symboliques de la Troisième République, qui veut s'inscrire dans la tradition révolutionnaire.

Crédits : © Centre historique des Archives Nationales

© D.R.
Funérailles de Victor Hugo, 1885

Les funérailles de Victor Hugo, le 1er juin 1885, sont l'occasion pour la Troisième République d'honorer un de ses « grands hommes ». L'écrivain est inhumé au Panthéon qui, après avoir été transformé en église en 1818,...

Crédits : © D.R.

© Bettmann/ Getty Images
Cartel des gauches, 1924-1926

Édouard Herriot (à droite), le chef du gouvernement français du Cartel des gauches de 1924 à 1926, avec le Premier ministre britannique Ramsay MacDonald. Tous deux sont les représentants des partis de gauche de leur pays.

Crédits : © Bettmann/ Getty Images

+ sur internet

FR3649