FR4387

notation musicale


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La notation musicale est un système de transcription des sons. Elle permet de faire entendre la musique à la seule lecture de signes indiquant la hauteur et la durée des notes.

Les plus anciens caractères musicaux répertoriés datent de l’époque sumérienne (plus de 2000 av. J.-C.). En dépit des apports d’autres foyers (Inde, Chine, Grèce...), il faut attendre le Moyen Âge pour parler d’un vrai système de notation musicale. Les expérimentations de la musique contemporaine continuent de faire évoluer ce système aux 20e et 21e siècles.

Ligne de portée

Vers le 9e siècle, des signes, appelés neumes, indiquent le mouvement ascendant (dans l’aigu) ou descendant (dans le grave) de la mélodie. Dès le 10e siècle apparaît une ligne horizontale qui sert d’axe à une note de référence. [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Invention de la notation musicale moderne
    Le moine Guy d’Arezzo inventa la solmisation, système de notation musicale décrit pour la première fois dans son Epistola de ignotu cantu, une lettre adressée vers 1030 au moine Michael.

Pour aller plus loin :

Articles liés

composition, musique

La composition musicale consiste à créer une œuvre artistique à partir d'éléments sonores. On peut la décomposer en 3 étapes bien distinctes : l'impulsion, l'inspiration et la pratique.Les étapes de la compositionL'im...  Lire l’article

musique

La musique est un ensemble organisé de sons. Toutes les cultures du monde en produisent, sous une forme ou une autre. La musique peut être simple : on peut se contenter de frapper un rythme sur un tambour ou de chante...  Lire l’article

rythme

Le rythme est un élément capital de la musique, peut-être le plus important. Il règle la durée des notes qui forment le discours musical, mais aussi les rapports unissant les différentes durées. Pour le grand public, ...  Lire l’article

solfège

Le solfège est l'étude des principes de la musique et de l'écriture inventée pour la conserver et la transmettre. Ce terme dérive du nom des 2 notes (sol-fa) qui correspondent approximativement au registre vocal respe...  Lire l’article

Vitry, Philippe de

Philippe de Vitry fut un poète, compositeur et théoricien de la musique français du 14e siècle. Philippe de Vitry naît le 31 octobre 1291, peut-être en Champagne. Il fréquente la Sorbonne et devient diacre à un très j...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Peter Willi/  Bridgeman Images
Concert, Gerard ter Borch

Gerard ter Borch, Concert, vers 1657. Huile sur bois, 47 cm x 44 cm. Musée du Louvre, Paris. Deux jeunes filles donnent un petit concert dans un intérieur bourgeois : la première, debout, joue du luth théorbe, tandis que la seconde,...

Crédits : © Peter Willi/ Bridgeman Images

© Dragon Images/ Shutterstock 
Partition

Cette pianiste annote sa partition de musique à mesure qu'elle la déchiffre.

Crédits : © Dragon Images/ Shutterstock 

© Owen Franken/Corbis
Xylophone

Ces enfants apprennent la musique en jouant du xylophone.

Crédits : © Owen Franken/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
grands musiciens

Le compositeur Jean-Baptiste Lully, d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
musiciens de jazz

L'Américain Morton Joseph Ferdinand La Menthe, dit Jelly Roll Morton (1885 ou 1890-1941), pianiste de ragtime, fut parmi les premiers compositeurs et arrangeurs du jazz.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2013 Encyclopædia Universalis France
Modes majeur et mineur

Dans le système tonal, l'emplacement des demi-tons dans la gamme indique si elle est en mode majeur ou mineur. Pour respecter cette répartition des intervalles, la gamme de ré majeur comporte 2 altérations (fa dièse,...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Clarinette

Clarinette en si bémol : gammes chromatiques (comportant les 12 demi-tons de l'octave).

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4387