FR2825

Michel, Louise

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Louise Michel fut une militante révolutionnaire française du 19e siècle.

Louise Michel est née le 29 mai 1830 en Haute-Marne. Elle reçoit une éducation libérale. En 1852, elle obtient son brevet d’institutrice, et elle arrive en 1855 à Paris pour enseigner. Dans la capitale, elle collabore à des journaux d’opposition. Elle s’intéresse à la question ouvrière et fréquente les réunions politiques.

En novembre 1870, elle est élue présidente du Comité de vigilance républicain du 18e arrondissement de Paris. Elle radicalise ses positions lors de la déclaration de la Commune, dans laquelle elle s’engage activement. Ambulancière, elle anime le Club de la révolution qui se préoccupe des questions d’éducation ; elle préconise une pédagogie nouvelle, des écoles professionnelles pour les filles [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Michel, Louise » est également traité dans :

Commune de Paris

La Commune (mars-mai 1871) fut une insurrection de Paris contre les troupes du gouvernement français, qui siégeait à Versailles après la défaite de la France face à la Prusse. À la fin du second Empire, l’opposition ...  Lire l’article

anarchie

Le mot anarchie apparaît en français à la fin du 16e siècle avec un sens péjoratif. Il désigne une situation de désordre dans une société sans autorité. Le mot continue d’être employé aujourd’hui pour caractériser qu...  Lire l’article

République, Troisième

La Troisième République fut le régime politique de la France de 1870 à 1940. La guerre franco-allemande de 1870-1871, avec la capitulation de l’armée française, le 2 septembre 1870 à Sedan, marque la fin du second Em...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© H. Champollion/ AKG
Mur des Fédérés, cimetière du Père-Lachaise, Paris

Le mur des Fédérés, devant lequel furent exécutés 147 membres de la Commune pendant la « semaine sanglante », a été reconstruit dans le cimetière du Père-Lachaise, à Paris, pour en faire un monument aux victimes de la répression.

Crédits : © H. Champollion/ AKG

© Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images
Commune de Paris

Octobre 1870, à Montmartre (Paris), on gonfle le ballon Neptune, sous la surveillance du célèbre photographe Nadar.

Crédits : © Nadar/ Hulton Archive/ Getty Images

© Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images
Début de la guerre civile espagnole, 1936

Des miliciens anarchistes distribuent les armes dont ils se sont emparés dans le port de Barcelone, au début de la guerre civile espagnole, en juillet 1936.

Crédits : © Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

© Nadar/ Getty Images
Michel Bakounine

Michel Bakounine (1814-1876), théoricien russe de l'anarchie. Il entra en conflit avec Karl Marx au sein de l'Association internationale des travailleurs (dite « Première Internationale »). Il défendait un « socialisme libertaire » et...

Crédits : © Nadar/ Getty Images

© Nadar/ Getty Images
Pierre Joseph Proudhon

Le journaliste politique français Pierre Joseph Proudhon (1809-1865) est un des principaux théoriciens français du socialisme et de l'anarchie. Il est célèbre pour avoir écrit : « La propriété c'est le vol. »

Crédits : © Nadar/ Getty Images

© De Agostini Picture L./ De Agostini Editore/ Age fotostock
Louise Michel

Louise Michel (1830-1905), militante anarchiste, ici pendant la Commune de Paris (1871). Elle fut déportée en Nouvelle-Calédonie après la Commune.

Crédits : © De Agostini Picture L./ De Agostini Editore/ Age fotostock

© Hulton Getty
Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit tient un meeting à Paris, lors des événements de mai 1968. Étudiant à Nanterre, il fut un des leaders du mouvement. Il fut aussi un des principaux éléments de cristallisation de la révolte. La première manifestation...

Crédits : © Hulton Getty

© Centre historique des Archives Nationales
Le 14 juillet, fête nationale

En 1880, le choix du 14 juillet comme jour de la fête nationale est une des décisions symboliques de la Troisième République, qui veut s'inscrire dans la tradition révolutionnaire.

Crédits : © Centre historique des Archives Nationales

© D.R.
Funérailles de Victor Hugo, 1885

Les funérailles de Victor Hugo, le 1er juin 1885, sont l'occasion pour la Troisième République d'honorer un de ses « grands hommes ». L'écrivain est inhumé au Panthéon qui, après avoir été transformé en église en 1818, revient à...

Crédits : © D.R.

+ sur internet

Pour citer l’article

« Michel, Louise ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/michel-louise/

FR2825