FR3587

Mauresmo, Amélie


Amélie Mauresmo est une ancienne joueuse de tennis française. Elle fut numéro 1 mondiale en 2004 : depuis l’instauration de ce classement officiel, en 1973, aucun autre Français ou Française n’a atteint ce rang. En outre, alors que la question est souvent taboue dans le sport, elle ne cache pas qu’elle est homosexuelle.

Amélie Mauresmo naît 5 juillet 1979 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Elle s’initie au tennis dès sa plus tendre enfance, intègre un lycée sport-études à Blois à 11 ans, rejoint le Centre national d’entraînement de Roland-Garros à 15 ans.

Le grand public la découvre en 1999 : elle atteint la finale des Internationaux d’Australie, qu’elle perd face à la Suissesse Martina Hingis. Elle se trouve déjà sous le feu des médias : les journalistes [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Mauresmo, Amélie » est également traité dans :

tennis

Le tennis est un sport qui nécessite adresse et vivacité. On y joue à 2 ou à 4, en salle ou en plein air. Les joueurs utilisent une raquette pour envoyer une balle au-dessus d’un filet. Les points sont marqués quand ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Encyclopædia Britannica, Inc.
Court de tennis

Un court de tennis mesure 23,77 mètres de longueur. Sa largeur dépend du nombre de joueurs. En simple (match entre 2 joueurs), le court exclut les couloirs latéraux. Ces derniers servent uniquement pour les parties de double (match entre...

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Wilfredo Lee/AP
Tennis : partie de double

Pour les parties de double, le court est légèrement plus large que pour les matchs de simple.

Crédits : © Wilfredo Lee/AP

© Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images
Chris Evert

L'Américaine Chris Evert charma tous les amateurs de tennis dans les années 1970 et 1980. On la voit ici, radieuse, après sa victoire à Wimbledon, en 1981.

Crédits : © Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

© Clive Brunskill/ Allsport/ Getty Images
Martina Hingis

La tenniswoman suisse Martina Hingis remporte les Internationaux d'Australie en 1999, dominant en finale la Française Amélie Mauresmo.

Crédits : © Clive Brunskill/ Allsport/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
tennis

Jean Borotra, surnommé le « Basque bondissant », remporta 2 fois le tournoi de Wimbledon : en 1924 et, ici, en 1926.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« Mauresmo, Amélie ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/mauresmo-amelie/

FR3587